Anatole Le Braz

Le sang de la sirène

L'Ancre de marine

Saint-Malo, 1991
bibliothèque insulaire
   
Iroise
Le sang de la sirène / Anatole Le Braz. - Saint Malo : L'Ancre de marine, 1991. - 111 p. ; 24 cm.
ISBN 2-905970-25-1

NOTE DE L'ÉDITEUR : Dans la Bretagne du siècle dernier, l'île d'Ouessant — radeau de granit sur l'Océan — est une terre de légendes et de sortilèges. On y évoque les sirènes, douze vierges belles comme des anges mais perverses comme des démons, dont les chants étaient autant d'appels d'amour, propres à séduire le coeur des jeunes hommes.

On raconte aussi qu'un îlien en pêcha une dans ses filets. Cet homme était le plus fier et le plus beau des gars d'Ouessant. Elle le fit roi de la mer, les vagues lui apportaient les poissons et les épaves, les vents et les courants lui obéissaient, mais la malédiction des sirènes fut implacable et se poursuit encore sur tous ses descendants.

Sur le rivage on les entend toujours, et même, par nuit claire, on peut les voir qui tordent aux rayons de la lune leurs longues chevelures ruisselantes. Et les corps des marins perdus roulent sur les lits d'algues et de sable dans les profondeurs océanes.

ARMEN, n° 36, juillet 1991 : L'histoire est celle, tristement banale, de la disparition en mer d'un pêcheur d'Ouessant. Elle offre à Le Braz l'occasion de décrire une coutume de l'île : le proella, qui consiste à enfermer dans un reliquaire une croix de cire figurant le noyé dont le corps n'a pas été retrouvé. La tension culmine avec le récit de la cérémonie funèbre.
EXTRAIT

On respirait dans l'île un parfum spécial, très subtil et très pénétrant, fait de mille odeurs secrètes, indiscernables, et qui vous grisait comme un philtre.

— Ne cherchez pas, me dit Marie-Ange : c'est l'arome d'Ouessant. Il imprègne ici toutes choses, et jusqu'au pierres des maisons.

p. 24

COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • « Le sang de la sirène », Paris : Calmann Lévy, 1901
  • « Le sang de la sirène », Lyon : Chardon bleu (Bien lire), 1996
  • « Le sang de la sirène, suivi de Filles de fraudeurs et des Noces noires de Guernaham » préface de Dominique Besançon, Rennes : Terre de brume, 2001
  • Marcel Brennure, « Le sang de la sirène » (légende musicale en 4 partie, d'après Le Braz , musique de Charles Tournemire), Paris : Impr. de P. Dubreuil, 1904
  • « Le sang de la sirène » scénario de François Debois et dessin de Sandro d'après le roman d'Anatole Le Braz, Toulon : Soleil (Soleil celtic), 2007

mise-à-jour : 11 mai 2012

   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX