Claude Nahon

Le passant du temps, ou Le temps du passant [suivi de] L'oiseau vert

La Bartavelle

Charlieu, 1998

bibliothèque insulaire
   
Iroise

parutions 1998

1ère édition du Prix du Livre Insulaire (Ouessant 1999)
ouvrage en compétition
Le passant du temps, ou le temps du passant [suivi de] L'oiseau vert / Claude Nahon. - Charlieu : La Bartavelle, 1998. - 74 p. ; 21 cm. - (Modernités).
ISBN 2-87744-480-5
à Ouessant,
Tremener an amzer ...

Autant que d'Ouessant, Claude Nahon parle du voyage — du passage — vers Ouessant, et du voyageur en partance pour Ouessant, pour les îles : « les passagers sans ombre, ils crient le Rien, fantôme des îles heureuses où le temps n'est pas compté » (p. 19).
EXTRAIT

[…]

Le passage d'Ouessant

Le passage d'Ouessant, c'est la trace sans âge.

La soif permanente des matins me fait aimer la
brièveté des crépuscules.
Mais le bruit de la mer est incessant. C'est quand
le silence ?

Il est long ce voyage, il poursuit les passagers
sans billet.
Elle est rude cette traverse entre les rochers de
la pensée suffocante en un rythme à deux
temps quelques fois en balance aérienne, mais
souvent, à trois notes, dans l'écartèlement
trachéal, la voix brûlée par le sable des jours.

[…]

A Ouessant, tout le monde descend, disait le
facteur qui portait les colis.
A Ouessant, tout le monde attend, ajoutait le
voyageur qui regardait l'oiseau se poser sur une
petite maison aux volets bleus.

Ils marchent …

Ils marchent nulle part sur des routes où jamais le
bitume ne viendra recouvrir les pas.

[…]

pp. 21-23

mise-à-jour : 20 août 2005

   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX