Susana Haug Morales

Contes sans queue ni tête, traduit de l'espagnol par Pierre Pinalie ; ill. Fran Bravo

Ibis Rouge

Matoury
(Guyane), 2002

bibliothèque insulaire

   
Cuba
parutions 2002
5ème édition du Prix du Livre Insulaire (Ouessant 2003)
ouvrage en compétition
Contes sans queue ni tête / Susana Haug Morales ; traduit de l'espagnol (Cuba) par Pierre Pinalie ; ill. de Fran Bravo. - Matoury (Guyane) : Ibis rouge, 2002. - 77 p. : ill. ; 22 cm. - (Jeunesse).
ISBN 2-84450-186-9
NOTE DE L'ÉDITEUR : Ces Contes sans queue ni tête laissent deviner une forte présence de judicieuse fantaisie chez leur auteur, une jeune écrivaine cubaine, qui est toute sensibilité et imagination. Dans ce livre lumineux, elle nous fait découvrir que, peut-être, l'origine des contes « se situe au moment où on fabriqua les premiers bonbons (que l'on sucrait avec de l'écume de mer battue) », ou « qu'ils naquirent avec les premiers baîllements de l'arc-en-ciel ».

❙ Susanna Haug Morales est née à La Havane en 1983. Etudiante en lettres, elle est lauréate de nombreux prix littéraires à Cuba. Elle a publié plusieurs livres de contes et de littérature pour la jeunesse. Contes sans queue ni tête est le premier de ses livres traduit en français
EXTRAIT À l'origine, les contes n'avaient ni queue ni tête, et ce sont les hommes qui essayèrent de les rendre différents de ce qu'ils étaient naturellement : ils leur cherchèrent un sens pour qu'ils cessent de conduire à l'aveuglette aux cœur de la Fantaisie et qu'ils n'éclatent pas de rire à toute heure, mais plutôt à des moments bien programmés, ou pour qu'ils ne racontent pas trop de folies. Parce que, en réalité, personne ne pouvait imaginer un conte complet sans que s'achève sa longue queue de rêve ; les gens ne faisaient qu'en attraper un morceau, suffisant pour la moitié d'entre eux.

O
n ne sait pas non plus comment ils surgirent, bien qu'il existe beaucoup de théories imaginaires. Certains pensent que cela s'est passé quand on fabriqua les premiers bonbons (que l'on sucrait avec de l'écume de mer battue) ; d'autres pensent qu'ils naquirent avec les premiers bâillements de l'arc-en-ciel, mais ils étaient faits pour rappeler ces évènements ; et d'ailleurs, on ne peut pas calculer leur âge, car ils disposent de formules magiques contre le vieillissement et l'oubli, contre la chute de leurs cheveux magiques et la perte de la joie.

D
e toute manière, dans le coffre à jouets de chaque enfant habitent des millions de contes qui ont une envie folle de rapiécer de vieux vêtements pour faire des fêtes costumées.

En guise de prologue, p. 9
COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • « Cuentos sin pies ni cabeza »,  Málaga : Sarriá, 2000
  • « Briser le silence », Matoury (Guyane) : Ibis rouge, 2004
  • « Secrets d'une vieille demeure », Matoury (Guyane) : Ibis rouge, 2004
Diccionario de autores (Cubaliteraria) : Susana Haug Morales

mise-à-jour : 24 octobre 2011
Susana Haug Morales : Contes sans queue ni tête
   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX