[Joseph] Anténor Firmin

De l'égalité des races humaines : anthropologie positive
édition présentée par Jean Métellus

Mémoire d'encrier

Montréal, 2013

bibliothèque insulaire
   
Haïti
parutions 2013
De l'égalité des races humaines : anthropologie positive / [Joseph-] Anténor Firmin ; préface de Jean Métellus. - Montréal : Mémoire d'encrier, 2013. - XXXIX-407 p. : ill. ; 23 cm.
ISBN 978-2-923153-34-6
NOTE DE L'ÉDITEUR : De l'égalité des races humaines, paru en 1885 en réponse au livre d'Arthur de Gobineau De l'inégalité des races humaines (1884), est un plaidoyer en faveur de la race noire. Cet essai s'adresse aux doctrinaires de l'inégalité des races dans le monde scientifique de l'époque, lesquels pratiquaient une anthropologie physique. Contre ces pseudo-scientifiques, Firmin définit une anthropologie critique, sociale et culturelle. Il réévalue le rôle essentiel des cultures africaines dans l'histoire de la civilisation, des Égyptiens à la première République Noire d'Haïti.

JEAN MÉTELLUS : […]

Joseph Anténor Firmin est un penseur d'une extrême honnêteté intellectuelle, un polémiste dans le bon sens du terme car jamais il n'attaque bassement les faiblesses de ses adversaires ni n'insiste sur leurs maladresses. Son amour de la patrie sans aucune fanfaronnade n'est pas à démontrer, et son esprit de tolérance ne souffre aucune contestation. Il est important aussi de souligner sa générosité et sa fierté envers les grands Haïtiens de son siècle, il admire ses compatriotes créateurs sans l'ombre d'une réticence ou d'une jalousie.

Oui, Firmin, à la fin du XIXe siècle, sait tenir debout et dire sa fierté d'être nègre.

On n'insistera pas assez sur le fait que Firmin affronte avec De l'égalité les savants du monde entier, les États-Unis en raison de leur composition multiraciale possèdent une école florissante de ségrégationnistes scientifiques. Car le fond du problème consiste à dire aux Noirs : « Les hommes ne sont pas égaux, les races ne sont pas égales. Le Nègre, par exemple, est fait pour servir aux grandes choses voulues et conçues par le Blanc. »

Et Firmin a dit non, au nom des fils de Toussaint Louverture, au nom de tous les négrophiles comme on disait alors, c'est pourquoi Firmin mérite de figurer non seulement parmi la panoplie des grands Haïtiens, non seulement parmi les grands nègres du monde, mais parmi les premiers représentants de l'universalisme.

EXTRAIT La doctrine de l'égalité des races humaines (…) nous rappelle la plus belle pensée d'un grand génie 1 : “ Tous les hommes sont l'homme ” et la plus douce parole d'un enseignement divin : “ Aimez-vous les uns les autres ”.

Conlusion, p. 662
       
1.Victor Hugo, L'année terrible (1872).
COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • « De l'égalité des races humaines », Paris : Librairie Cotillon, 1885
  • « De l'égalité des races humaines », Port-au-Prince : Éd. Panorama, 1963 ; Port-au-Prince : Éd. Fardin, 1985
  • « De l'égalité des races humaines » introd. by Robert Bernasconi, Bristol : Thoemmes press, 2003
  • « De l'égalité des races humaines » éd. présentée par Ghislaine Géloin, Paris : L'Harmattan, 2004
  • « De l'égalité des races humaines » éd. présentée par Jean Métellus, Montréal : Mémoire d'encrier, 2005
  • « The equality of the human races » translated by Charles Asselin and introduced by Carolyne Fluehr-Lobban, New York : Garland science, 2000 ; Urbana : University of Illinois press, 2002
Sur le site « île en île » : dossier Anténor Firmin

mise-à-jour : 21 mars 2017

   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX