Ondine Morin

Ouessant au fil des croix, photographies de Philippe Bucaille

LIV' Éditions

Le Faouët, 2018
bibliothèque insulaire
   
Iroise

parutions 2018

Ouessant au fil des croix / Ondine Morin ; photographies de Philippe Bucaille ; préface de Françoise Péron. - Le Faouët : Liv'éditions, 2018. - 94 p. : ill. ; 24x20 cm.
ISBN 978-2-84497-445-7

Conçu à l'attention des visiteurs curieux, ce “ guide ” propose un itinéraire de découverte de l'île qui court de calvaire en calvaire 1. Or le choix d'implantation de chaque croix ne doit rien au hasard ; en suivant le fil qui les relie, on est donc assuré de ne négliger aucun des points chauds d'une île où, après les cultes païens, la religion catholique a laissé une puissante empreinte.

Les débuts de l'évangélisation sont attribués à Saint Pol Aurélien qui, venu du pays de Galles, aurait fait escale à Ouessant dans les premières années du VIe siècle. À l'époque l'île ne manquait pas de lieux sacrés et les débuts de la christianisation sont marqués par la volonté de faire oublier les anciens cultes. Ainsi les “ croix ” les plus anciennes apparaissent soit en surimpression sur les restes de sanctuaires païens 2, soit sur l'emplacement de monuments détruits.

Ce parcours au fil des croix ne cesse d'éclairer l'histoire de l'île et de ses habitants. Il réserve également des surprises, comme par exemple ces croix dont les trois extrémités (la tête et chacun des deux bras) portent un fleuron stylisé souvent en forme d'œuf appelé “ galet de fécondité ”. On trouve généralement ces ornements symboliques au seuil des propriétés ouessantines auxquelles ils apportent “ protection et fécondité ” ; leur présence sur des monuments chrétiens témoigne de la vivacité des cultes païens 3.
       
1.Parmi les sources mentionnées (p. [95]), figure l'Atlas des croix et calvaires du Finistère établi en 1980 par Y.-P. Castel pour la Société archéologique du Finistère.
2.Croix gravée sur un rocher de granit du sentier de Pern, voir p. 82.
3.Vivacité remarquable : cinq croix ouessantine sont ornées de ces “ galets de fécondité ” ; trois datent du XIXe siècle, deux du XXe siècle. 
EXTRAIT Parluc'hen

[…]

Placée sur la route menant à la chapelle Saint-Gildas, cette croix est la plus occidentale de l'île et est ornée de galets à ses extrémités. On retrouve cette particularité sur trois autres croix ouessantines (Kerc'héré, Penn Arland et Penn ar Rugel). Ces œufs de granit étaient assimilés à des “ galets de fécondité ” que l'on retrouve souvent sur les deux piliers soutenant la barrière à l'entrée des propriétés insulaires. Bien plus qu'une fonction de décor, ce sont des symboles forts d'origine païenne apportant protection et fécondité au foyer.

[…]

p. 78
COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • Ondine Morin, « Contes d'Ouessant : 13 contes inspirés de mon île … », Ouessant : chez l'auteur, 2012
  • « Jean-Denis Le Pape, Ondine Morin », in Nedjma Berder et Marie Hascoët, Pêcheurs d'Iroise : mémoire des métiers de la mer, Rennes : Ed. Ouest-France, 2017
Kalon-Eusa, Ouessant l'expérience insulaire

mise-à-jour : 22 octobre 2018
Ondine Morin, Philippe Boucaille : Ouessant au fil des croix
Parluc'hen (1952), p. 81
Parluc'hen (1952), p. 81
   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX