Neil Bissoondath

Tous ces mondes en elle

Phébus - D'Aujourd'hui

Paris, 1999
bibliothèque insulaire

    

parutions 1999
Tous ces mondes en elle / Neil Bissoondath ; trad. de l'anglais par Katia Holmes. - Paris : Phébus, 1999. - 382 p. ; 21 cm. - (D'Aujourd'hui).
ISBN 2-85940-635-2
ALEXIS LIEBAERT : A travers ce roman d'une rare justesse de ton […] c'est au problème de l'identité que s'est attaché Neil Bissoondath.

Un problème qui lui tient particulièrement à cœur, et pour cause : indien d'origine, il passa […] une partie de sa jeunesse dans une île des Caraïbes, avant de s'installer au Canada, et son refus insistant de se laisser coller quelque étiquette que ce soit lui a suscité bien des ennemis au pays du « multiculturalisme » triomphant. Mais pourquoi accepter de se laisser enfermer dans une définition alors que, comme le dit Shakti, la mère de son héroïne, on « n'a pas qu'une seule identité. Aucun de nous n'en a juste une » ? Grand écrivain peut-être ?

L'Événement, 2-8 septembre 1999
CATHERINE BEDARIDA : Comme Yasmin [l'héroïne du roman], dotée de « de tous ces mondes », Neil Bissoondath est issu d'une famille de la migration. Ses arrière-grands-parents étaient des ouvriers agricoles indiens venus à Trinidad couper la canne à sucre des planteurs britanniques. Son père et ses oncles firent leurs études supérieures en Angleterre. A dix-huit ans, le jeune Neil partit pour Toronto, bien décidé à devenir écrivain comme ses oncles maternels, Shiva et V.S. Naipaul. Aujourd'hui âgé de quarante-quatre ans, il vit à Québec et se sent canadien.

A l'opposé de Yasmin, Ash — un diminutif qui s'entend aussi comme ash, cendre, en anglais — est un personnage sans avenir, au pays de la pauvreté et de la corruption. Alors il cultive ses muscles et se livre à des cérémonies où il rêve du grand soir, quand les fiers enfants de l'Inde (les descendants des ouvriers agricoles) déferleront sur l'île et prendront le pouvoir pour écraser les autres, tous les autres. Au nom de la pureté de l'identité. Mais quand Ash émerge d'une telle transe, il redevient un adolescent. Et pleure.

Le Monde — Le Monde des Livres, 10 septembre 1999
HARZOUNE MUSTAPHA : […]

Le récit s'ouvre sur les préparatifs d'un voyage bien particulier : Yasmin part pour rapporter et disperser les cendres de sa mère sur sa terre natale. Or les seuls liens avec son pays et sa culture d'origine, mais aussi avec l'histoire familiale, sont ceux que sa mère lui a transmis.

Ce retour sur le lieu de sa naissance, la rencontre avec la famille restée au pays, un oncle et une tante, vont susciter chez cette Canadienne aux origines antillaises des interrogations sur sa vie et sur elle-même. Tout au long de cette introspection, Yasmin apprendra que les questions renferment plus de valeur que les réponses et les certitudes qui ont été les siennes jusqu'alors.

[…]

Hommes & Migrations | 2000 | 1225 | pp. 154-155
COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • « The worlds within her », Toronto : Knopf Canada, 1998
  • « Tous ces mondes en elle », Montréal : Boréal, 1999
  • « Tous ces mondes en elle », Paris : 10/18 (Domaine étranger, 3294), 2006
  • « Retour à Casaquemada », Paris : Phébus, 1992, 1999 ; Union générale d'éditions (10/18), 1994
  • « L'innocence de l'âge », Paris : Phébus, 1993 ; Paris : UGE (10/18), 1995
  • « A l'aube de lendemains incertains », Montréal : Boréal, 1994
  • « Le marché aux illusions : la méprise du multiculturalisme », Montréal : Boréal, Genève : Liber, 1995 
  • « Arracher les montagnes », Montréal : Boréal, 1997
  • « Un baume pour le cœur », Montréal : Boréal, 2002 ; Paris : Balland, 2003 ; Paris : Gallimard, 2004
  • « La clameur des ténèbres », Montréal : Boréal, 2006 ; Paris : Phébus, 2007
  • « Cartes postales de l'enfer », Montréal : Boréal, 2009 ; Paris : Phébus, 2009

mise-à-jour : 31 mai 2007
Neil Bissoondath : Tous ces mondes en elle
   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX