Gerty Dambury

Mélancolie

La Flèche du temps

Coulonges-les-Sablons, 1999
bibliothèque insulaire
   
des femmes et des îles
Guadeloupe

parutions 1999

2ème édition du Prix du Livre Insulaire (Ouessant 2000)
ouvrage en compétition
Mélancolie / Gerty Dambury. - Coulonges-les-Sablons : La Flèche du temps, 1999. - 152 p. ; 21 cm.
ISBN 2-913198-02-3
NOTE DE L'ÉDITEUR : Les nouvelles de Gerty Dambury, à partir de sujets familiers, explorent l'insondable. Des thèmes tels que l'irrationnel, la mort, la folie, et un passé à la fois occulté, présent, et moteur du quotidien, fondent le récit. Nous sommes en Guadeloupe, le décor est luxuriant, la nature est un partenaire omniprésent, la vie est intense, violente et pourtant tissée d'acceptation.

Chaque histoire a sa densité, son rythme. Le décor est planté, les images fortes se succèdent comme des associations d'idées. Les gestes, les détails, les regards s'enracinent dans des sentiments d'amour et de haine. On y trouve aussi une ode à la maternité — don, force, douleurs et bonheurs. Chaque texte distille son envoûtement.

NOTRE LIBRAIRIE, n° 138-139, sept. 1999-mars 2000 : […]

D'étranges et inquiétantes histoires mettant en scène les difficiles relations entre les personnages se dévoilent peu à peu, comme un ébruitement, à la faveur d'une écriture traversée de tensions : entre le soliloque traduisant la communication tronquée dans Tant de petites faiblesses et les dialogues décalés d'Héloïse verte, du Lit ou de Reflux, entre le caractère fragmentaire de Méprise et la coulée de texte de Contrariété II, l'écriture de ces nouvelles s'approprie une palette resserrée, qui lui permet de pénétrer dans cet espace ténu, propice à faire entendre la mélancolie caraïbe, l'espace de la méprise, du décalage entre ce qui est perçu et ce qui parvient à peine à se dire, entre ce qui est et ce qui aurait pu être.

[…]

Yves Chemla

→ Cette note de lecture peut être consultée dans son intégralité sur le site internet d'Yves Chemla.

EXTRAIT La mer fiable n'a pas rendu mon corps aux côtes noires. Je sais qu'ils m'ont longtemps cherché, que ma mère a hurlé de douleur, qu'elle s'est effondrée dans les crêpes du remords. Je sais que mon père a cessé de parler, qu'il a blanchi d'un trait — tiens, encore une couleur à redéfinir et qu'ils ont vendu la maison pour ne plus voir la mer. J'ai supposé le bruit des grandes malles que l'on traîne sur le sol, pleines d'inutiles souvenirs, de tout cet investissement qu'ils avaient mis en moi et qui s'avéra improductif : un violon, ils évoquèrent Delgrès en me le tendant solennellement, une lunette pour regarder les étoiles, des recueils de poèmes. Improductifs ? Qu'espèraient-ils de toute cette sensibilité qu'ils éveillèrent en moi ? Mauvais calcul, sans doute.

Contrariété II, pp. 121-122
COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • « Mélancolie » nouv. éd. complétée, Montreuil : Ed. du Manguier, 2010
  • « Rabordaille », Pointe-à-Pitre : Théâtre Ouverture, 1989
  • « Lettres indiennes », Carnières (Belgique) : Lansman (Théâtre à vif, 31), 1993 ; Montreuil : Ed. du Manguier, 2009 ; « Lettres indiennes = Crosscurrents » translated by Richard Philcox, Montreuil : Ed. du Manguier, 2014
  • « Rassemblement », Paris : Ed. Revue noire, 1993
  • « Ruptures », Montréal : Ed. de l'Hexagone, 1998
  • « Fureur enclose », Coulonges-les-Sablons : La Flèche du temps, 1999
  • « Robert Radford » préface d'Aimé Césaire, photographies de Jérôme Tisné, Paris : Fragments éd. (Atelier), 2001
  • « Camille et Justine », New York : Rivarticollection, 2006 ; Montreuil : Ed. du Manguier, 2010
  • « Confusion d'instants », Montreuil : Ed. du Manguier, 2009 ; Montreuil : Ed. du Manguier, 2014
  • « Trames », Montreuil : Ed. du Manguier, 2009 ; « Trames = Shades = Sombras » translated by Antheia Cadette-Blasse, traducción de Mirta Martinez, Montreuil : Ed. du Manguier, 2012
  • « Carêmes [suivi de] Lui Hutu, elle Tutsie [et de] Des mots qui chatouillent », Montreuil : Ed. du Manguier, 2010
  • « Effervescences », Montreuil : Ed. du Manguier, 2010
  • « Enfouissements », Montreuil : Ed. du Manguier, 2010
  • « Les rétifs » texte lu par l'auteure, Montreuil : Ed. du Manguier, 2012, 2014
  • « La musique créole : Tino le lamantin », Paris : Gallimard jeunesse, 2013
  • « Des doutes et des errances [suivi de] Les Atlantiques amers », Montreuil : Ed. du Manguier, 2014
  • « La Jamaïque est mon Afrique », Montreuil : Ed. du Manguier, 2014
  • « Le rêve de William Alexander Brown : histoire du premier théâtre noir de New-York, 1821 » [suivi de] « La Compagnie africaine présente Richard III » de Carlyle Brown, trad. de l'américain par Gerty Dambury, Montreuil : Ed. du Manguier, 2015
  • « La sérénade à Poinsettia », Montreuil : Ed. du Manguier, 2016
Sur le site « île en île » : dossier Gerty Dambury

mise-à-jour : 17 février 2016

   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX