Paul Proust de La Gironière

Aventures d'un gentilhomme breton aux îles Philippines


Rennes, 2001
bibliothèque insulaire
       
parutions 2001
Aventures d'un gentilhomme breton aux îles Philippines / Paul Proust de la Gironière. - Rennes : Les Portes du large, 2001. - 278 p. : ill. ; 24 cm.
ISBN 2-914612-04-4
NOTE DE L'ÉDITEUR : Publié à Paris en 1855, ce livre raconte l'histoire incroyable et tragique d'un médecin de marine nantais arrivé aux Philippines en 1820 avec l'intention de s'y installer et d'y faire sa vie. Vite devenu un médecin en vue à Manille, il épousa bientôt une jeune et jolie veuve et décida avec son accord en 1824 d'acquérir un vaste territoire à mettre en valeur dans l'intérieur du pays, dans une région encore sauvage. Au prix d'un travail acharné, il en fit un domaine très prospère.

Malheureusement, cette superbe réussite fut assombrie par une série de drames. […] Complètement découragé, il vendit ses domaines à un autre Breton en 1838 et repartit à Manille, avant de regagner la Bretagne. Cette histoire pathétique parvint aux oreilles d'Alexandre Dumas qui s'en inspira pour écrire une nouvelle du recueil Mille et un fantômes, et c'est en réaction à celle-ci que Paul Proust de la Gironière (1797-1862) prit sa plume pour écrire lui-même sa propre histoire …
INTRODUCTION
   Au récit de quelques aventures qui m'étaient arrivées dans mes longs voyages, plusieurs de mes amis m'avaient souvent engagé à en publier la relation peut-être intéressante.

    Rien ne vous sera plus facile, me disaient-ils, puisque vous avez toujours tenu un journal depuis votre départ de France.

    Cependant j'hésitais à suivre leurs conseils et à céder à leurs instances, lorsqu'un jour je fus surpris de lire mon nom dans un des feuilletons du Constitutionnel.
M. Alexandre Dumas publiait, sous le titre de Mille-et-un Fantômes, un roman dans lequel un des principaux personnages, en voyageant aux îles Philippines, m'aurait connu lorsque j'habitais, à Jala-Jala, la colonie que j'y ai fondée.

    Je dus croire que le spirituel romancier m'avait rangé dans la catégorie de ses Mille-et-un Fantômes 1 ; et, pour prouver au public que j'existe bien réellement, je me suis décidé à prendre la plume, pensant que des faits de la plus exacte vérité qui pourraient être attestés par quelques centaines de personnes, présenteraient quelque intérêt, et seraient lus sans trop d'ennui par celui surtout qui désirera connaître les usages des peuplades sauvages parmi lesquelles j'ai séjourné.
1« Mille-et-un fantômes », recueil de récits fantastiques, a été publié en 1849. La Gironière apparaît dans le récit intitulé « Les mariages du père Olifus » : « L'ami de notre correspondant était un Français nommé monsieur de La Géronnière ; depuis quinze ans, il habitait au bord du lac de Laguna une charmante propriété nommée Hala-Hala. Il nous reçut avec une hospitalité tout indienne ; mais quand il sut que j'étais Européen, d'origine française, quand nous eûmes échangé quelques paroles dans une langue, qu'excepté dans sa famille il ne trouvait pas l'occasion de parler une fois tous les ans, l'hospitalité se changea en véritable fête ».
COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • « Aventures d'un gentilhomme breton aux îles Philippines », Paris : Lacroix-Comon, 1855
  • Alexandre Dumas, « Les mariages du père Olifus », in Le meneur de loups, et autres récits fantastiques, Paris : Omnibus, 2002

mise-à-jour : 19 novembre 2007

   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX