C.S. Godshalk

Kalimantaan

Henry Holt

New York, 1998

bibliothèque insulaire

   
parutions 1998
Kalimantaan / C.S. Godshalk. - New York : Henry Holt, 1998. - 472 p. ; 24 cm.
ISBN 0-8050-5533-9

DESCRIPTION : A hundred and fifty years ago, a young Englishman founded a private raj on the coast of Borneo. The world that resulted, boasting stone quays, great swaths of lawn, three Christian churches, and musical levees, eventually encompassed a territory the size of England, its campaigns paid for in human heads.

It is the story of Victorian social mores superimposed on one of the most violent cultures on earth, of pockets of terness amid extreme brutality, and of a remarkable tribe of fugitives, missionaries, and romantics drawn to this remote outpost of the world.

The deeper story resides in the realm of the heart. It is about love in absurd conditions, the tenacity of it as well as our ability to miss it repeatedly and with perverse genius. In the end, it is about love enduring when nothing else is left.

review by Annette Kobak, The New York Times | April 26, 1998

Pour ce premier roman, l'auteur qui a vécu à Singapour il y a une vingtaine d'années, s'est inspirée de la vie — ou de la légende ? — de sir James Brooke, un aventurier britannique, rajah autoproclamé de Sarawak 1, dont l'histoire avait déjà retenu l'attention de Joseph Conrad qui s'en inspira en rédigeant « Lord Jim ». Très classiquement, l'intrigue oppose la violence de deux mondes : celle du colonialisme victorien et celle des autochtones, enfants d'une terre convoitée.
       
1.James Brooke (1803-1868) exerça son autorité de 1841 à sa mort ; il eut deux successeurs : son neveu Charles (1829-1917) et le fils de celui-ci, Charles (1874-1963) qui remit le Sarawak au gouvernement britannique en 1946.
COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • Nigel Barley, « Un rajah blanc à Bornéo : La vie de sir James Brooke », Paris : Payot & Rivages (Voyageurs), 2007
  • Charles Brook [second rajah of Sarawak], « Ten years in Sarawak » with a transcription of The Journal of Charles Brooke September 1866-July 1868 and an introduction by R.H.W. Reece, Singapour, Oxford : Oxford university press, 1990
  • Margaret Brooke, « Reine des coupeurs de tête : ma vie à Bornéo », Genève : Olizane, 2000
  • Bob Reece, « The white rajahs of Sarawak : a Borneo dynasty », Singapore : Archipelago press (Ed. Didier Millet), 2004
  • D.J.M. Tate, « Rajah Brooke's Borneo », Hong Kong : John Nicholson Ltd, 1988
  • Gabrielle Wittkop, « Les rajahs blancs », Paris : Ed. Verticales, 2009

mise-à-jour : 23 février 2018
   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX