Pierre Loti

Île de Pâques, présenté par Marc Wiltz

Magellan et Cie - Heureux qui comme …, 83

Paris, 2013

bibliothèque insulaire

   

   

parutions 2013
Île de Pâques / Pierre Loti ; présenté par Marc Wiltz. - Paris : Magellan et Cie, 2013. - 60 p. : ill. ; 18 cm. - (Heureux qui comme …, 83).
ISBN 978-2-35074-250-2
Janvier 1872 : Julien Viaud vient d'avoir vingt-deux ans quand La Flore sur laquelle il sert comme aspirant fait une escale de quatre jours à l'île de Pâques. Sous le coup de l'émotion il note dans son journal les impressions nées du bref contact avec une île à l'écart des circuits de navigation, et avec celles et ceux qui y vivent. Le témoignage est explicitement subjectif, mais il retient l'attention par l'étroite implication de l'auteur : son enthousiasme lui a valu d'être mantaté par les officiers du bord pour reconnaître les lieux, effectuer un maximum de croquis et marchander les souvenirs d'usage, « des idoles, des casse-tête ou des lances, en échange de vêtements ou d'objets qui les amusent » (p. 16). Quittant l'île, il avoue qu'au souvenir d'un vieux chef qui lui a remis une idole de pierre en échange d'une redingote d'amiral, il éprouve le sentiment d'avoir « manqué de respect » (p. 57).

Ces brèves notations seront rendues publiques vingt-sept ans plus tard, sous une forme retravaillée : « j'avais noté au jour le jour mes impressions (…), avec beaucoup d'incohérence et d'enfantillage. C'est ce journal d'enfant que j'ai traduit (…), en essayant de lui donner la précision qui lui faisait défaut » (p. 9). Le texte paraît en 1899, dans La Revue de Paris avant d'être repris, la même année, dans Reflets sur la sombre route.

Pour une comparaison des deux états de la relation de cette escale, on peut se référer à l'édition publiée en 2006 aux éditions Christian Pirot.
EXTRAIT    Ils chantent, les Maoris : ils chantent tous, en battant des mains comme pour marquer un rythme de danse. Les femmes donnent des notes aussi douces et flutées que des notes d'oiseau. Les hommes, tantôt se font des petites voix de fausset toutes chevotantes et grêles, tantôt produisent des sons caverneux, comme des rauquements de fauves qui s'ennuient. Leur musique se compose de phrases courtes et saccadées, qu'ils terminent toujours par de lugubres vocalises descendantes, en mode mineur ; on dirait qu'ils expriment l'étonnement de vivre, la tristesse de vivre, et pourtant c'est dans la joie qu'ils chantent, dans l'enfantine joie de nous voir, dans l'amusement des petits objets nouveaux par nous apportés.

   Joie d'un jour, joie qui, demain, quand nous serons loin, fera pour longtemps place à la monotonie et au silence. Prisonniers sur leur île sans arbre et sans eau, ils sont, ces chanteurs sauvages, d'une race condamnée, qui, même là-bas en Polynésie, dans les îles mères, va s'éteignant très vite ; ils appartiennent à une humanité finissante et leur singulier destin est de bientôt disparaître …

   Pendant que ceux-là battent des mains et s'amusent, mêlés si familièrement à nous, d'autres personnages nous observent dans une immobilité pensive. Sur des rochers en amphithéâtre, qui nous dominent et font face à la mer, se tient échelonnée toute une autre partie de la population, plus craintive ou plus ombrageuse, avec qui nous n'avons pu lier connaissance : des hommes très tatoués, farouchement accroupis, les mains jointes sous les genoux ; des femmes assises dans des poses de statue, ayant aux épaules des espèces de manteaux blanchâtres et, sur leurs cheveux noués à l'antique, des couronnes de roseaux. Pas un mouvement, pas une manifestation, pas un bruit ; ils se contentent de nous regarder, d'un peu haut et à distance.

pp. 28-29
COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • Pierre Loti, « L'île de Pâques », La Revue de Paris, 15 mars 1899
  • Pierre Loti, « L'île de Pâques » in Reflets sur la sombre route, Paris : Calmann-Lévy, 1899
  • Pierre Loti, « L'île de Pâques : Journal d'un aspirant de La Flore », St Cyr-sur-Loire : Christian Pirot, 2006
  • « Loti en Amérique, de la Terre de Feu à New York » textes réunis par Alain Quella-Villéger et présentés par Bruno Vercier, Saint Pourçain-sur-Sioule : Bleu autour, Mignaloux-Beauvoir : Le Carrelet, 2018
l'île de Pâques : autres références sur le site d'information des « littératures insulaires »

mise-à-jour : 25 mai 2018
Illustration de couverture :
Vue de monuments de Rapanui (1776)
William Hodges
   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX