Marie Giovanni

Journal d'une Parisienne en voyage, rédigé par Alexandre Dumas

Éd. Avant et après


Papeete, 2001
bibliothèque insulaire
   
des femmes et des îles
édité à Tahiti
parutions 2001
Journal d'une Parisienne en voyage / [Marie Giovanni; éd. par Alexandre Dumas. - Papeete : Éd. Avant et après, 2001. - 440 p. ; 24 cm.
ISBN 2-907716-17-4
R.P. PATRICK O'REILLY et ÉDOUARD REITMAN : Mme Giovanni serait le vicomtesse de Saint-Mars, 1804-1872, plus connue sous le pseudonyme de comtesse Dash, femme de lettres […] dont les œuvres n'occupent pas moins de dix pages dans le catalogue imprimé de la Bibliothèque Nationale 1.

Mme Giovanni est une jeune mariée qui voyage accompagnée « de deux fauteuils, de son piano » et d'un mari, commerçant qui court le monde pour ses affaires.

« Bibliographie de Tahiti et de la Polynésie française », Paris : Sté des Océanistes, 1967 — notice n° 1115, p. 140
       
1.« Un costume de bal » (1874), « Les aventures d'une jeune mariée », « Le beau voleur » et « La marquise de Parabere » (1876), « Le drame de la rue du Sentier » (1879), « Un fils naturel » (1882), « Mademoiselle cinquante millions » et « La route du suicide » (1883), « Les amours de Bussy-Rabutin » et « Le fils d'un Don Juan » (1888), etc.

La publication en feuilleton dans Le Siècle (du 31 mars au 23 novembre 1855) précise les principales étapes du voyage : l'Australie, les îles Marquises, Taïti, la Nouvelle-Calédonie, la Californie et le Mexique. D'autres escales, plus brèves, ont lieu en Nouvelle-Zélande et en Tasmanie.

A Tahiti, Mme Giovanni mentionne une rencontre avec le peintre Charles Giraud (la reproduction d'un de ses tableaux orne la couverture du livre) : le périple se serait donc déroulé entre 1846 et 1850 (cf. O'Reilly).

La précision de nombreux détails laisse penser que Dumas a travaillé à partir d'un journal de voyage authentique qu'il aurait, à son gré, rallongé ou raccourci. Tout est vraisemblable, rien n'est positivement prouvé …

TAHITI PACIFIQUE MAGAZINE, n° 130, février 2002 : Gilles Artur […] a découvert et réédité pour notre bonheur un livre écrit par Alexandre Dumas en 1855 et oublié depuis plus de 100 ans. C'est le journal de « madame Giovanni » qui, en réalité, est Anne-Gabrielle de Cisterne de Cortiras, vicomtesse de Poilloüe de Saint-Mars (1804-1872) […]. Des amis de cette dame confièrent à Alexandre Dumas son carnet de voyage, un récit qu'il doit réécrire. Il insère des traits romanesques aisément identifiables, et se soucie peu de la chronologie du voyage tout en exaltant la témérité du personnage […].

Dame de caractère, […] [Mme Giovanni] s'intéresse et se lie même d'amitié avec les autochtones, « fraternisation » plutôt mal vue dans les milieux coloniaux de l'époque. Aimant aussi recueillir les anecdotes locales, elle nous mène de péripéties en découvertes étonnantes et amusantes sur les mœurs de la Nouvelle-Zélande, de Nouvelle-Calédonie et enfin de Tahiti, île à laquelle 20 des 442 pages sont consacrées. […] L'île de Nuku-Hiva aux Marquises, qu'elle a dû visiter le temps d'une escale, sera liquidée en deux pages.

Le chapitre consacré aux femmes tahitiennes est certainement le seul document existant à décrire leurs mœurs à cette époque. Les descriptions sont tellement réalistes qu'il permet pour la première fois de réaliser combien les dessins des Marquises et de Tahiti de Max Radiguet, présent quelques années auparavant, sont précis et exacts, et de bien les comprendre.

[…]

Alex du Prel

COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • « Impressions de voyage : Journal de Madame Giovanni en Australie, aux îles Marquises, à Taïti, à la Nouvelle-Calédonie et au Mexique » rédigé et publié par Alexandre Dumas, Le Siècle (Paris), 31 mars - 23 novembre 1855
  • « Marie Giovanni : Journal de voyage d'une Parisienne » rédigé par Alexandre Dumas, Bruxelles et Leipzig : Kiessling, Schnée et Cie (Collection Hetzel), 1855-1856
  • « Marie Giovanni : Journal d'une Parisienne en voyage », Paris : Le Livre-club du libraire, 1959
     
  • Alexandre Dumas, « Le comte de Monte Cristo », Paris : Omnibus, 1998
  • Alexandre Dumas, « Le Spéronare », Paris : Honoré Champion, 2002
  • « Les baleiniers chez les Maoris de Nouvelle-Zélande, 1839-1841 » Journal du docteur Maynard publié par Alexandre Dumas, Bouhet : La Découvrance, 2005
  • Alexandre Dumas, « Les drames de la mer », Paris : Les éd. du Sonneur, 2006
  • Alexandre Dumas, « Les frères corses », Paris : Gallimard (Folio classique, 4487), 2007

mise-à-jour : 19 juin 2007

   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX