Louise Michel

Aux amis d'Europe : Légendes et Chansons de Gestes Canaques

Éd. Grain de Sable

Nouméa, 1996
bibliothèque insulaire
   

édité en Nlle-Calédonie

des femmes et des îles
île-prison
Aux Amis d'Europe : Légendes et chansons de gestes canaques / Louise Michel ; éd. par François Bogliolo. - Nouméa : Grain de sable, 1996. - 88 p. : ill. ; 24 cm.
ISBN 2-84170-050-X
Vous êtes là-bas au XIXe siècle ; nous sommes ici au temps des haches de pierre et nous avons des chansons de gestes pour littérature.
(…)
Ces récits et ces chants sont ceux qui bercent toute l'humanité à son premier âge ; c'est pourquoi il est souvent facile de saisir la pensée du Canaque et de compléter la phrase.


Aux amis d'Europe

NOTE DE L'ÉDITEUR
: Ça va vous étonner, on ne vous a pas oubliée totalement …
Vous, déportés de la Commune en Nouvelle-Calédonie de 1873 à 1880.
Vous, qui avez laissé des chansons de gestes, considérées comme perdues depuis leur unique parution fin 1875 dans Petites Affiches de la Nouvelle-Calédonie, journal pour le moins confidentiel que François Bogliolo a retrouvé dans la bibliothèque Bernheim de Nouméa.

À Nouméa, Louise, vous fûtes la première en littérature néo-calédonienne à considérer l'Autre comme votre Semblable.

Lisez à présent !

Déportée, de 1873 à 1880, comme de nombreux Communards, Louise Michel a aimé la Nouvelle Calédonie et les Kanak, ses amis noirs dont elle comprenait les revendications jusqu'à soutenir ouvertement le soulèvement de 1878. Légendes et traditions la fascinaient : Ces récits et ces chants sont ceux qui bercent toute l'humanité à son premier âge.

Du temps de Louise Michel jusqu'aux Accords de Matignon (juin 1988), les rapports entre la Nouvelle-Calédonie et la France ont peu évolué. Jean Marie Tjibaou le soulignait lors de la campagne d'information préalable au référendum du 6 novembre 1988 : « Ce n'est pas la première fois que le peuple kanak réagit et se révolte. La date la plus importante est celle de l'insurrection de 1878, parce qu'elle a été relatée : Ataï 1 a essayé de négocier, mais ça n'a pas marché ; Louise Michel et beaucoup d'autres personnes ont tenté d'intervenir pour que les exactions ne parviennent pas à des actes sur lesquels il soit difficile de revenir. La structure administrative a été installée pour la colonisation, pour les colons. Les gens ont fait venir les juges pour eux, il ne les ont pas fait venir pour les Kanak. Les enseignants, ils les ont fait venir pour eux. C'est pour cela que les enfants kanak n'ont eu droit à l'école qu'à partir des années cinquante » 2.
       
1.Louise Michel lui aurait manifesté son soutien en lui offrant son écharpe.
2.« La Présence Kanak », Paris : Odile Jacob, 1996 (p. 288).
COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • « Légendes et chansons de gestes Canaques : Aux amis d'Europe », Les Petites affiches de la Nouvelle-Calédonie, septembre-décembre 1875
  • « Légendes et chants de gestes canaques, avec dessins et vocabulaires », Paris : Kéva, 1885
  • « Légendes et chansons de gestes canaques (1875) [suivi de] Légendes et chants de gestes canaques (1885) [et de] Civilisation » textes établis et présentés par François Bogliolo avec la contribution de Joël Dauphiné, avant-propos de Marie-Claude Tjibaou, Lyon : Presses universitaires de Lyon, 2006
  • « Légendes canaques » préface de Stéphane Mangin, Paris : Cartouche, 2006
  • Louise Michel, « Souvenirs et aventures de ma vie » éd. par Daniel Armogathe, Paris : Maspero (Actes et mémoires du peuple), 1983
  • Louise Michel, « Souvenirs et aventures de ma vie » éd. par Josiane Garnotel, Lamazière-Basse : Maïade (Roman retrouvé), 2010
  • « Louise Michel : exil en Nouvelle-Calédonie » textes rassemblés et présentés par Émilie Cappella, Paris : Magellan et Cie (Traces & fragments), 2005
  • « Nous reviendrons, foule sans nombre, Louise Michel à Victor Hugo : lettres de prison et du bagne (1871-1879) » choix et présentation de Virginie Berling, Paris : TriArtis (Scènes intempestives à Grignan), 2016
  • Françoise d'Eaubonne, « Louise Michel la Canaque, 1873-1880 », Paris : Éd. Encre, 1985
  • Joël Dauphiné, « La déportation de Louise Michel : vérité et légendes », Paris : Les Indes savantes, 2006
  • Eric Fougère, « La sève et le sang : trajectoire et révolutions de Louise Michel en Nouvelle-Calédonie », in La littérature au gré du monde, espace et réalité de Cervantes à Camus, Paris : Classiques Garnier (Géographies du monde, 17), 2011
  • Henri Gougaud, « Le roman de Louise », Paris : Albin Michel, 2014

mise-à-jour : 29 décembre 2016
Pacific Book'In Distribution
(catalogue en ligne de livres édités en Nouvelle-Calédonie)
   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX