Jorge Luis Borges

« Thème du traître et du héros », in : Fictions

Gallimard - Folio, 614

Paris, 1974

bibliothèque insulaire

   
Irlande
Fictions [éd. revue et augmentée] / Jorge Luis Borges ; trad. de l'espagnol par Paul Verdevoye et Nestor Ibarra ; préface de Nestor Ibarra. - Paris : Gallimard, 1974. - 186 p. ; 18 cm. - (Folio, 614).
ISBN 2-07-036614-6
Aux premières lignes du conte, Borges indique que « l'action se passe dans un pays opprimé et tenace : la Pologne, l'Irlande, la République de Venise, un État sud-américain ou balkanique … » 1. Cette apparente hésitation est vite levée : « l'histoire se déroule au milieu ou au début du XIXe siècle. Disons (pour la facilité du récit) l'Irlande ; disons 1824 » ; d'ailleurs, le texte est placé sous le bienveillant parrainage de Yeats, que Borges tenait pour le premier poète de son temps. L'intrigue, sombre, tortueuse et sanglante, se trame sur un fond de rivalité politique séculaire ; Jules César et Shakespeare y jouent un rôle décisif, tout comme Ryan l'arrière-petit-fils du héros — Fergus Kilpatrick — qui tente, un siècle plus tard, d'éclairer les faits.
       
1.Dans La stragégie de l'araignée (Strategio del ragno, 1969), Bernardo Bertolucci a transposé le récit de Borges ; l'action se déroule en 1936 dans la campagne de Parme et oppose une poignée d'antifascistes aux partisans de Mussolini.
EXTRAIT

Kilpatrick fut un conspirateur, un secret et glorieux capitaine de conspirateurs ; comme Moïse qui, du pays de Moab, aperçut et ne put fouler la Terre promise, Kilpatrick périt la veille de la rébellion victorieuse qu'il avait préméditée et rêvée. La date du premier centenaire de sa mort approche ; les circonstances du crime sont énigmatiques ; Ryan qui est en train de rédiger une biographie du héros, découvre que l'énigme dépasse le domaine purement policier. Kilpatrick fut assassiné dans un théâtre ; la police britannique ne trouva jamais le meurtrier ; les historiens déclarent que cet échec ne ternit pas sa bonne renommée, puisque c'est peut-être la police elle-même qui le fit tuer. D'autres facettes de l'énigme inquiètent Ryan.

p. 145

COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • « Ficciones », Buenos Aires : Sur, 1944
  • « Fictions », Paris : Gallimard (La Croix du sud, 1), 1951
  • « Ficciones = Fictions » trad. de l'espagnol par Roger Caillois, Nestor Ibarra et Paul Verdevoye, Paris : Gallimard (Folio bilingue, 43), 1994
  • « Fictions » fac-similé de l'édition de 1951, Paris : Gallimard (La Croix du sud), 2014
  • « Irish strategies », two stories by Borges [Tema del traidor y del héroe et La Forma de la espada] adapted into English by Anthony Kerrigan and into Irish by Diarmaid Ó Súilleabháin, two poems in Spanish on Joyce by Borges with English translations by Anthony Kerrigan, statements by Borges and Robert Graves, an essay in Irish and in English by Diarmaid Ó Súilleabháin, a mnemonic note, two essays and a poem on Borges by Anthony Kerrigan, eight drawings by Bernard Childs, ed. by Liam Miller ; Dublin : Dolmen press, 1975
  • « Atlas », Paris : Gallimard, 1988
  • « Essai sur les anciennes cultures germaniques » avec María Esther Vasquez, Paris : Union générale d'éditions (10/18, 507), 1970
  • « Le miroir et le masque », in Le livre de sable, Paris : Gallimard, 1978

mise-à-jour : 24 juillet 2016
   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX