Michel Thersiquel

Terres de mer, îles de Bretagne, texte de Daniel Yonnet

Éd. du Chêne

Paris1998
bibliothèque insulaire

     

Iroise
îles de Bretagne Sud
errances
parutions 1998
1ère édition du Prix du Livre Insulaire (Ouessant 1999)
ouvrage en compétition
Terres de mer, îles de Bretagne / Michel Thersiquel ; texte de Daniel Yonnet. - Paris : Éd. du Chêne, 1998. - 178 p. : ill. ; 32 cm.
ISBN 2-84277-097-8

Faut-il connaître — donc aimer — les îles bretonnes pour apprécier, le livre de Michel Thersiquel et Daniel Yonnet ?

Bréhat, Batz, Ouessant, Molène, Sein, Groix, Belle-Ile, Houat, Hoedic : ceux qui connaissent l'une ou l'autre sont assurés de retrouver, page après page, le charme des lieux, la présence de ceux qui les habitent à longueur d'année : l'attention vigilante pour les uns, l'exigeante amitié pour les autres, l'émerveillement toujours !

Ceux pour qui ces îles restent à découvrir trouveront — textes et images — l'occasion de rêver à « ce voyage dans un autre monde ».

Un beau livre, fruit de nombreuses années d'une complicité discrète, patiente et tenace entre les auteurs et ces magnifiques « Terres de Mer » ...

EXTRAIT

Assurément, Sein n'est pas une île comme les autres. Non par son étonnante géographie, ni parce que le général de Gaulle en fit un « compagnon de la Libération » après avoir constaté, le 6 juillet 1940, dans l'immense hall des expositions de l'Olympia de Londres, que sur les cinq cent cinquante combattants volontaires français cent quarante débarquaient de l'île, et après avoir déclaré dans une de ces envolées lyriques qui ne manquaient, cependant, jamais de justesse : « Sein est donc le quart de la France ! » (phrase qui dans sa brièveté projetait, toutefois, ce caillou du bout du monde dans le grand mouvement de la Résistance). Non, si Sein n'est comparable à aucune autre île, c'est parce qu'elle s'inscrit dans l'histoire même de l'Humanité. Et de cela, les Sénans ont toujours eu conscience. N'ont-ils pas proposé, le 26 mars 1960, au cours d'un conseil municipal, que leur île devînt « territoire mondial sans rien renier de leur attachement à leurs devoirs et à leurs droits à l'égard de la patrie » ?

p. 76

COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • Michel Thersiquel, «Sein», s.l., s.d.
  • Michel Thersiquel et Jean Pierre Abraham, « Une île nouvelle », Bégard : Filigranes Éd., 1994
  • Michel Thersiquel et Jean Pierre Abraham, « Bretagne, les chemins de la mer », Brest : Éd. du Télégramme, 1999

mise-à-jour : 16 mars 2007
Michel Thersiquel, né à Bannalec en 1944, est mort à Bannalec en 2007, quelques jours avant l'arrivée du printemps.

« Au vrai, l'art de Michel Thersiquel
a la puissance et la subtilité
de la peinture flamande. »

Xavier Grall
   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX