Michelle Gargar

Bonjour foulards, Bonjour madras

Ibis rouge

Petit-Bourg (Guadeloupe), 2001
bibliothèque insulaire

     

des femmes et des îles
Guadeloupe
parutions 2000
3ème édition du Prix du Livre Insulaire (Ouessant 2001)
ouvrage en compétition
Bonjour foulards, Bonjour madras / Michelle Gargar. - Petit-Bourg (Guadeloupe) : Ibis rouge, 2001. - 231 p. ; 22 cm
ISBN 2-84450-109-5
NOTE DE L'ÉDITEUR : Mnouma, une jeune africaine est enlevée et amenée dans une île de la Caraïbe, pour y être vendue comme esclave. Elle grandit sur une Habitation et y subit toutes les horreurs liées à sa condition. Nous sommes dans les années 90, Tinelly est une adolescente qui vit dans une île des Antilles. Elle fait la connaissance d'un couple apparemment charmant qui lui promet une vie bien meilleure en France : l'école et toutes les merveilles que ne peuvent lui procurer ses parents pauvres. Après quelques hésitations, elle accepte de les suivre. Très vite, elle découvre l'envers du décor et ce que les Braudel ont à lui offrir : l'enfer de l'esclavage moderne.

Deux histoires si différentes mais si semblables au fond, comme si l'histoire n'était qu'un éternel recommencement.

Michelle Gargar, née à Pointe-à-Pitre, est enseignante. Elle a exercé son métier à Paris et en province, avant de revenir dans son île natale.
EXTRAITS
Mnouma s'adapta à sa nouvelle vie. On la prénomma Élali. Mnouma n'existait plus.

p. 111
Françoise et Pierre Braudel avaient une fille aînée, Aurélie, étudiante dans une ville de province. Un soir, alors que la famille était attablée autour du dîner, elle débarqua sans prévenir, avisa Tinelly, et interrogea :
— Mais que vois-je ? La famille s'est convertie dans le caritatif ! Qui c'est celle-là ?
— Une gamine que vous avons ramenée de nos dernières vacances. T'aurais dû voir ! Ils ont tellement de problèmes, dans son pays ! expliqua Françoise.
— T'as toujous eu bon cœur, maman ! C'est une sorte de servante humanitaire, quoi !
— Si tu veux ! En tout cas, elle est mieux ici que dans sa misère natale.
— Eh, toi ! Tu t'appelles comment ?
— Tinelly, répondit la fillette sans réfléchir.
— Je t'ai déjà dit que tu t'appelles Mariette, petite sotte ! Rappelle-toi que tu n'as aucun papier d'une quelconque Tinelly ! Personne ne connaît aucune Tinelly ici ! menaça la mère.
— Oui, Mam', exprima la petite voix plaintive, craignant une grêlée de coups.

pp. 140-141
COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • Michelle Gargar, « Le clocher », Petit-Bourg (Guadeloupe) : Ibis rouge, 1999
  • Michelle Gargar, « Une sprinteuse en bout de piste [suivi de] Clarisse et son gâché », Petit-Bourg (Guadeloupe) : Ibis rouge, 2002
  • Michelle Gargar, « La vérité du sang », Matoury (Guyane) : Ibis rouge, 2007
  • Michelle Gargar et Nicole Réache, « La gazette du costume créole », Abymes (Guadeloupe) : PLB, 2009

mise-à-jour : 24 août 2010

   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX