Louis Brigand

Besoin d'îles

Stock

Paris, 2009
bibliothèque insulaire
   
errances
Iroise

parutions 2009

Besoin d'îles / Louis Brigand. - Paris : Stock, 2009. - 248 p. : cartes ; 22 cm.
I
SBN 978-2-234-06024-1
Seul sur une île …

p. 16

Avril 1971 : pendant les vacances de Pâques Louis Brigand découvre avec quelques camarades la petite île de Béniget dans l'archipel de Molène — une soixantaine d'hectares sporadiquement habités dans un passé proche, à moins de quatre milles du Conquet sur le continent. Au terme de cette robinsonnade de quelques jours, « je savais que je reviendrais dans les îles ». Avril 2008, l'occasion se présente d'un séjour solitaire sur cette même île de Béniget, « avec un projet d'écriture consacré aux îles ». Devenu dans l'intervalle enseignant et chercheur en géographie, Louis Brigand a pu aborder plusieurs centaines d'îles et d'îlots sur toutes les mers du monde : « en mettant à nouveau le pied sur l'île, trente-sept ans plus tard, je ne peux oublier ces souvenirs profonds qui remontent à la surface ».

Vivre seul modifie les repères habituels, révèle le poids oublié des choses. Soleil, eau et vent résistent, la nuit s'approfondit. Les gestes à accomplir pour se nourrir, boire, se chauffer gagnent en gravité. L'île se peuple de compagnonnages refoulés depuis l'enfance : goélands et cormorans, gravelots, faisans, sternes, lapins. Robinson se surprend à guetter le passage des avions, des hélicoptères, des bateaux. L'amicale attention de celui qui a amassé du bois d'échouage à l'intention du solitaire ne compte pas pour peu dans le plaisir que procure une bonne flambée au soir d'une journée face à la mer.

Et l'expérience s'enrichit des rencontres qu'éveille le souvenir. Béniget s'ouvre au monde des îles proches ou lointaines que Louis Brigand n'a cessé d'arpenter ; aux îles de la Madeleine, comme aux Éoliennes, aux Galapagos ou au Cap-Vert s'impose la même nécessité de vivre en harmonie avec le milieu — et bien sûr, de partager avec d'autres les contraintes spécifiques au mode de vie insulaire. Au fil des îles, une vie se livre et une réflexion se construit sur l'avenir des communautés humaines, petites ou grandes.
EXTRAIT    Je me souviens de l'ambiance folle des bars des quais de l'interminable port de Mahon, à Minorque, où Juan Rita nous fera découvrir, à mon collègue botaniste Fred Bioret et à moi, les vertus mais aussi les conséquences du gin minorquin bu en trop grande quantité.
   Je me souviens de cette nuit étonnante à discuter des choses de la vie avec Claudine Stanislas, en observant le soleil de minuit, lors d'un solstice de printemps, dans l'archipel des Shetland, en Écosse.
   Je me souviens de cette traversée agitée pour rejoindre Inish Boffin en Irlande, où, malade comme un chien à l'arrière du canot, je haïssais autant les bateaux que les îles.
   Je me souviens du départ des soldats soviétiques de l'île de Hiiuma en Estonie, sous l'œil goguenard de Toomas Kokovkin, scientifique estonien qui, à l'époque, multipliait les activités en tout genre pour améliorer l'ordinaire.
   Je me souviens de Ciara, cette jeune Américaine demeurant à Clare Island en Irlande, où, après avoir rencontré plusieurs années auparavant, à l'occasion d'un voyage avec ses parents, un vieil homme dans un pub, choisit de rester sur cette île, pour vivre avec lui et l'accompagner jusqu'à sa mort.
   Je me souviens de Pier Giovanni d'Ayala, Sicilien aux yeux verts et aux cheveux roux, propriétaire d'une petite maison au pied d'un volcan, à Salina, dans l'archipel des Lipari, en Italie, fonctionnaire de l'Unesco, se comparant volontiers, dans un grand éclat de rire, à un pirate à l'assaut de cet organisme prestigieux, me racontant en me tenant par le bras, lors de notre premier voyage commun dans une île, l'histoire de l'archipel des Kerkennah, en Tunisie.
   Je me souviens de ces longues soirées de septembre, passées sur le petit port de l'île grecque de Chalki, à quelques milles de Rhodes, avec Nicolas Vernicos, à refaire le monde des îles dans le cadre d'un projet généreux et utopiste, visant à faire de cette île celle de la jeunesse et de l'amitié entre les peuples.
   Je me souviens de Ioannis Spillanis, professeur à l'Université des îles de la mer Égée, enseignant à Lesbos mais me vantant les vertus de son île d'origine, Skopelos, où il m'avait invité.
   Je me souviens de François Cuq, me faisant découvrir, lors d'une mission extraordinaire dans l'archipel des Bijagos, en Guinée-Bissau, les traditions animistes et les rois des différentes îles que nous visitions.
   Je me souviens aussi de ces nombreux anonymes, devenus des amis le temps d'une mission et que je n'ai jamais revus.
   Je me souviens …

pp. 63-64
Professeur de géographie à l'Université de Bretagne Occidentale (UBO), Louis Brigand poursuit des recherches sur les îles du Ponant depuis plus de 25 ans.

Ces 
dernières se sont concrétisées par la réalisation d'une thèse de troisième cycle de géographie (1982 - UBO), d'un doctorat d'Etat (2000 — Panthéon-Sorbonne) et de plus d'une centaine de publications dans des revues scientifiques ou grand public. Ces travaux de recherche sont menés sur le thème des usages, de la protection et de la gestion des îles.

Collaborateur d
e l'Unesco et du Conservatoire du Littoral, il a dirigé des recherches et publié pour ces organismes plusieurs études sur les domaines insulaires ; il est par ailleurs Conservateur de la Réserve naturelle de la Mer d'Iroise.

Ces 
multiples activités et responsabilités scientifiques dans le cadre des îles et des îlots français se doublent de recherches menées à l'étranger, notamment en Méditerranée et au Chili.
COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • en coll., « Les îles en Méditerranée : enjeux et perspectives », Paris : Economica, 1991
  • en coll., « Territoires et sociétés insulaires » actes du Colloque international (Brest et Ouessant, 15-17 novembre 1989), Brest : Université de Bretagne occidentale, Institut de géoarchitecture, 1991
  • en coll. avec Georges Boulestreau, « Guide d'Ouessant », Crozon : Éd. Buissonnières, 1995
  • « D'île en île : l'archipel du Conservatoire du littoral », Paris : Conservatoire du littoral, 1995
  • « Les îles du Ponant : histoires et géographie des îles et archipels de la Manche et de l'Atlantique », Quimper : Éd. Palantines, 2002
  • « Que serais-je sans elles ? Relation d'un voyage d'un quart de siècle d'île en île » in Jean-Pierre Castelain (dir.), Îles réelles, îles rêvées, Ethnologie française, n° 2006/3, juillet-septembre 2006
  • « Les néo-entrepreneurs des îles, moteur d'un renouveau économique ? » in Eric Fougère (éd.), Île, état du lieu, Paris : Téraèdre (Cultures & sociétés - Sciences de l'homme, 40), 2016

mise-à-jour : 21 novembre 2016

   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX