Yves Marion

Île de Sein, Enez Sun

Le petit Mousse

[Rézé], 2006
bibliothèque insulaire
   
Iroise

parutions 2006

Île de Sein, Enez Sun / textes, peintures et dessins d'Yves Marion ; photographies de Gilles Tartrou. - [Rézé] : Le petit Mousse, 2006. - 160 p. : ill. ; 31 cm.
ISBN 2-911330-41-2
9ème édition du Prix du Livre Insulaire : Ouessant 2007
livre en compétition

Sans doute est-il bien imprudent
de vivre longtemps sur les îles
sans y être né
sans en avoir connu enfant
la merveilleuse absurdité


Georges Perros, cité en épigraphe


OUEST-FRANCE, 27 novembre 2006 : […]

[Yves Marion] l'Outlaw, né à Audierne il y a 70 ans, est devenu un artiste reconnu. Il exporte même ses œuvres aux États-Unis et en Allemagne. Mais son parcours fleure bon les chemins de traverse. Mêlant dèche et ivresse, amitié, bonheur de vivre, peinture et musique.

[…]

Trentemoult [petit port à l'entrée de Nantes] est sans doute la dernière escale de Marion 1. La plus belle. Avec Douarnenez. Et l'île de Sein qu'il a habitée au début des années 60, avec son épouse Marie-Thérèse, institutrice. Pas évident de vivre sur cette poussière d'étoile brinquebalée par la tempête. « On a vécu et survécu pendant deux ans », résume sobrement Marion. Un large sourire déchire sa barbe : « Je passais mon temps à peindre. Et puis, j'ai eu la chance de rencontrer l'écrivain Jean-Pierre Abraham, qui était à l'époque gardien de phare. Un quart d'heure avec lui et on devenait intelligent. Nous avions la même soif de créer … C'est bien plus tard que j'ai digéré ce formidable séjour. Et que j'ai réalisé à quel point Sein a été un moteur pour moi. »

Ces années sénanes font désormais l'objet d'un superbe ouvrage. « Un recueil-reportage » […]. À l'intérieur, dessins, peintures et textes de Marion. « Ce sont des bribes du quotidien des Sénans. Un kaléidoscope des vagues et tempêtes, brumes, dangers et terreurs. Des reflets de notre vie à l'île de Sein … » De cette époque insulaire, Marion garde des séquelles en noir et blanc, marron et rouge. Ses œuvres sont violentes et tourmentées comme la tempête qui cogne qur les quais et écume jusque sur les toits de l'île. « La peinture, ce n'est pas pour faire du beau … Mais pour exprimer ce que tu ressens. »

Joël Bigorne

1.C'est là qu'Yves Marion a trouvé la mort au début de l'année 2007
EXTRAIT DE L'EAU DOUCE POUR UNE ÎLE DE SEL

Sein ne dormait pas sur une nappe phréatique
étrange cette île cernée et couverte d'eau
où pas un puits ne faisait l'aumône d'une eau potable

la seule grande réserve une citerne communale
alimentée non pas par les eaux de pluie
mais par les bateaux de la Royale
un bateau de guerre apportait de temps en temps le précieux liquide
mais il y avait quelque fois du retard
seule enfin l'école était bien pourvue
au point qu'un saule pleureur y flirtait avec sa citerne
et puis quelques citernes de particuliers
encore fallait-il en trouver la place

au sud du quai des Paimpolais
quelques-unes alimentées par l'eau de pluie
dont il fallait attentivement s'occuper
avant que l'eau n'en devînt saumâtre
il fallait surveiller la marée montante
si la mer était à peu près calme rien à faire
quand la mer était forte il fallait
démonter les gouttières
avant que la mer ne s'éclate sur le quai
car l'eau saline dépassait les deux étages
et descendant du toit
aurait envenimé la réserve déjà faite

c'est ainsi que curiosité jamais vue ailleurs
Sein était le seul village où l'on démonte
les gouttières pour ne pas boire
sept volumes d'eau salée
 
p. 56
COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • Jean-Pierre Abraham et Yves Marion, « Journal d'hiver », Bazas : Le Temps qu'il fait, en coéd. avec Le Tout sur le tout et la Ville de Douarnenez, 2012

mise-à-jour : 5 juin 2012

   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX