Philippe Claudel

L'archipel du Chien

Stock

Paris, 2018
bibliothèque insulaire
   
Méditerranée

parutions 2018

L'archipel du Chien / Philippe Claudel. - Paris : Stock, 2018. - 282 p. ; 22 cm. - (La Bleue).
ISBN 978-2-234-08595-4
Seuls les hommes détruisent les choses, et détruisent les hommes,
et détruisent le monde des hommes.

pp. 275-276

Une voix solennelle, aux premières pages, affirme la sincérité du récit et condamne par avance les lecteurs : la haine est votre nourriture … vos émois sont éphémères … votre égoïsme vous engraisse … vous tournez le dos à vos frères et vous perdez votre âme (p. 9). Mais l'auteur ne néglige pas les obligations du romancier  — dont l'œuvre “ doit emporter et divertir celui qui le lit, avant même de lui délivrer un message ” 1.

Dans ce roman de suspens et de péripétie qui est aussi une parabole 1, les insulaires de Philippe Claudel — NOUS — s'accrochent au vain espoir que leurs frontières puissent les protéger indéfiniment du monde et d'eux-mêmes. L'échouage de trois cadavres — “ trois corps d'hommes noirs et jeunes ” (p. 19) — sur la grève, puis le débarquement d'un inquiétant enquêteur, “ lointain cousin littéraire du Revizor de Gogol ” 2, les détrompent brutalement.

Face à l'inacceptable, bêtise et lâcheté s'expriment sans frein, laissant libre cours aux pulsions de mort. Enfin, un soir de mars, le volcan qui surplombe l'île s'épanche jusqu'à “ napper de noir l'île et en chasser les derniers vivants ” (p. 276).
       
1.Philippe Claudel — propos rapportés dans Criminocorpus, 13 mars 2018 [en ligne]
2.Jean-Claude Raspiengeas — La Croix, 5 avril 2018 [en ligne]
EXTRAIT L'histoire qu'on va lire est aussi réelle que vous pouvez l'être. Elle se passe ici, comme elle aurait pu se dérouler là. Il serait trop aisé de penser qu'elle a eu lieu ailleurs. Les noms des êtres que la peuplent ont peu d'importance. On pourrait les changer. Mettre à leur place les vôtres. Vous vous ressemblez tant, sortis du même inaltérable moule.

Je suis certain que vous vous poserez tôt ou tard une question légitime : a-t-il été le témoin de ce qu'il nous raconte ? Je vous réponds : oui, j'en ai été le témoin. Comme vous l'avez été mais vous n'avez pas voulu voir. Vous ne voulez pas voir. Je suis celui qui vous le rappelle. Je suis le gêneur. Je suis celui à qui rien n'échappe. Je vois tout. Je sais tout. Mais je ne suis rien et j'entends bien le rester. Ni homme ni femme. Je suis la voix, simplement. C'est de l'ombre que je vous dirai l'histoire.

Les faits que je vais raconter ont eu lieu hier. Il y a quelques jours. Il y a un an ou deux. Pas davantage. J'écris “ hier ” mais il me semble que je devrais dire “ aujourd'hui ”. Les hommes n'aiment pas l'hier. Les hommes vivent au présent er rêvent de lendemains.

L'histoire se passe sur une île. Une île quelconque. Ni grande ni belle. Guère éloignée du pays dont elle dépend mais qui en est oubliée, et proche d'un autre continent que celui auquel elle appartient, mais qu'elle ignore.

Une île de l'Archipel du Chien.

pp. 10-11
“ FRÈRES MIGRANTS 
  • Pietro Bartolo et Lidia Tilotta, « Les larmes de sel », Paris : JC Lattès, 2017
  • Tahar Bekri, « Mûrier triste dans le printemps arabe », Neuilly-sur-Seine : Al Manar, 2016
  • Patrick Chamoiseau, « Frères migrants », Paris : Seuil, 2017
  • Ananda Devi, « Ceux du large », Paris : Bruno Doucey, 2017
  • Davide Enia, « La loi de la mer », Paris : Albin Michel, 2018
  • Mohsin Hamid, « Exit west », Paris : Grasset, 2018
  • Annelise Heurtier, « Refuges », Bruxelles : Casterman, 2015
  • Fabienne Kanor, « Faire l'aventure », Paris : JC Lattès, 2014
  • Maylis de Kerangal, « A ce stade de la nuit », Paris : Gallimard, 2015
  • Emma-Jane Kirby, « L'opticien de Lampedusa », Ste Marguerite-sur-Mer : Les Équateurs, 2016
  • José Saramago, « Le Cahier : textes écrits pour le blog, septembre 2008-mars 2009 », Paris : Le Cherche midi, 2010
  • Mohamed Mbougar Sarr, « Silence du chœur », Paris : Présence africaine, 2017
  • Eric Valmir, « Pêcheurs d'hommes », Paris : Robert Laffont, 2018
Le Monde, 9 octobre 2013, Fabrizio Gatti : Lampedusa doit être candidate au prix Nobel de la paix 2014
Le Monde, 23 janvier 2016, Maryline Baumard : Giusi Nicolini, Antigone moderne
Le Monde, 13 octobre 2016 : Le maire de Palerme : “ J'ai honte d'être européen ”
Patrick Chamoiseau : Frères migrants, les poètes déclarent …
L'Obs, 11-17 janvier 2018, J.M.G. Le Clézio : Un déni d'humanité insupportable (extraits)
Festival Etonnants Voyageurs, 20 mai 2018 : Construire un principe d'hospitalité opposable aux états

mise-à-jour : 6 novembre 2018
Philippe Claudel : L'archipel du Chien
   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX