Scott Simon

Sadyaq Balae ! L'autochtonie formosane dans tous ses états

Les Presses de l'université Laval - Mondes autochtones

Québec, 2012

bibliothèque insulaire

   



parutions 2012
Sadyaq Balae ! l'autochtonie formosane dans tous ses états / Scott Simon. - Québec : Les Presses de l'université Laval, 2012. - XV-252 p. : ill., cartes ; 23 cm. - (Mondes autochtones).
ISBN 978-2-7637-9593-5
NOTE DE L'ÉDITEUR : À l'instar des peuples autochtones partout sur la planète, les peuples austronésiens de Formose (Taïwan) ont perdu leur souveraineté à cause d'une histoire coloniale. Les Sadyaqs, avec une population de 35 000 personnes, constituaient traditionnellement une « société contre l'État ». Suivant la loi sacrée de la Gaya, qui interdisait toute accumulation de pouvoir ou de richesse, ils étaient jadis des démocrates sans pareils. Ils ont été soumis après 1895 à l'Empire japonais, et ont été intégrés à la République de la Chine à partir de 1945.

Les Sadyaqs sont désormais encadrés par plusieurs nouvelles institutions étatiques : des classifications tribales, des réserves autochtones, des projets de développement, des élections et même un nouveau régime juridique des droits autochtones. Mais l'esprit de la Gaya continue toujours d'inspirer la résistance, autant contre l'État que contre toute forme d'accommodement avec lui. Ce livre est l'une des premières ethnographies de l'autochtonie formosane rédigée dans une langue occidentale.

Scott Simon est professeur agrégé à l'université d'Ottawa et chercheur associé à l'Institut de l'Asie orientale à Lyon. Anthropologue, il travaille sur les questions du développement, de l'autochtonie et de l'identité à Taïwan.
SOMMAIRE
(résumé)
Préface et remerciements
Introduction
  1. Les autochtones formosans
  2. Formose comme terre d'Océanie
  3. L'histoire de la perte de souveraineté
  4. La possession de la terre
  5. Elections sur le territoire autochtone
  6. Développement et associations communautaires
  7. La rectification des noms et l'autonomie
  8. L'esprit international de l'autochtonie
Conclusions
Références bibliographiques
COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • « Sweet and sour : life worlds of Taipei women entrepreneurs », Lanham (Maryland) : Rowman & Littlefield, 2003
  • « Tanners of Taiwan : life strategies and national culture », Cambridge (Mass.) : Westview (Westview case studies in anthropology), 2005
Taiwan sur le site des littératures insulaires
En l'absence d'une sélection suffisamment développée, la liste qui suit regroupe des références dispersées sur l'ensemble du site ; y figurent des ouvrages de fiction, des récits de voyage, des essais et études.

mise-à-jour : 9 avril 2014

   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX