Guo Songfen

Récit de lune

Zulma

Paris, 2007
bibliothèque insulaire
   
des femmes et des îles

parutions 2007

Récit de lune / Guo Songfen ; traduit du chinois (Taïwan) par Marie Laureillard. - Paris : Zulma, 2007. - 142 p. ; 15 cm.
ISBN 978-2-84304-430-4
Au cœur du roman, les principaux personnages mis en scène par Guo Songfen évoquent dans une discussion animée la figure de Tolstoï et ses dernières années, alors « qu'il refusait de vivre dans la quiétude des nantis ». La gravité de l'échange est en accord avec les violentes tensions qui animaient alors Taïwan déchirée entre le Japon (puissance colonisatrice jusqu'en 1945), la Chine continentale devenue communiste et le pouvoir nationaliste du Guomindang.

Sur cet arrière-plan porteur des prémices d'un désastre un couple se défait lentement, rongé par un transfert d'énergie qui voit l'un prospérer au détriment de l'autre.

En consignant sans emphase l'inéluctable dégradation de l'accord entre Tiemin et sa jeune femme Wenhui, Guo Songfen dresse un portrait attachant de cette dernière, alors qu'elle tente d'équilibrer fatigue, déception affective et angoisse par une écoute attentive des signes de la vie qui, autour d'elle, suit le même cours qu'aux temps insouciants — « les fleurs de prunier rouges, inébranlables, restent discrètes sous les nuages et la brume. C'est là ce qui fait tout leur charme ».

❙ GUO Songfen, né en 1938 à Taipei est mort à New York en juillet 2005. Il appartient au « groupe moderniste » de Taiwan avec Wang Wenxing (La Fête de la déesse Matsu, 2004), Bai Xianong, Cheng Ruoxi ou Li Yu qu’il a épousée.
Devenu enseignant à l’université de Taipei, il prend part à diverses activités théâtrales, critiques et cinématographiques.
En 1966, il se rend aux États-Unis et obtient un diplôme de littérature comparée à Berkeley. Ses engagements politiques vont le rendre indésirable à Taiwan. Il finit donc sa vie en exil, en se consacrant à l’écriture.
EXTRAIT    Elle se souvenait des mois écoulés depuis son mariage. Mars, avril, mai … Ils se ressemblaient tous, pareillement vides.

   Son corps se décharnait peu à peu, chaque jour un peu plus inconsistant, tel un habitacle déserté. L'été s'était enfui. Une grande tristesse lui oppressait le cœur, toujours plus pesante, comme si elle avait voulu la terrasser.

   Un jour de la fin du mois de septembre, les rayons du soleil levant filtrèrent à travers les fentes de la porte en planches, fins et obliques. Il lui sembla qu'ils demeuraient un long moment ainsi.

   Ce matin-là, elle se leva tard après être restée blottie sous la couverture, encore pénétrée du froid mordant de l'arrière-cour la veille au soir.

   Elle était tout entière irradiée de lumière. Dans la chambre encore silencieuse, elle entendait seulement le ronflement sonore de Tiemin, profondément endormi.

   Devant le miroir, elle tressaillit. Elle avait peine à se reconnaître. Elle était trop jeune encore pour vieillir, mais une main invisible l'avait déjà agrippée et la tirait à elle.

   C'était effrayant. Depuis le début, un obstacle se dressait devant leur bonheur.

   L'avant-veille, Tiemin, particulièrement frais et dispos, s'était levé de son lit pour aller s'asseoir au soleil. Elle avait installé un fauteuil en rotin à l'extrémité de la galerie couverte. Tiemin, un livre à la main, avait surgi de la pénombre pour pénétrer dans la chaude lumière du soleil automnal. C'était un de ces jours qui vous mettent la joie au cœur, pourtant le Ciel allait lui jouer un mauvais tour.

pp. 33-35
COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • Guo Songfen, « Running mother and other stories » edited and with an introduction by John Balcom, New York : Columbia university press, 2009
Taiwan sur le site des littératures insulaires
En l'absence d'une sélection suffisamment développée, la liste qui suit regroupe des références dispersées sur l'ensemble du site ; y figurent des ouvrages de fiction, des récits de voyage, des essais et études.

mise-à-jour : 9 avril 2014

   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX