Brendan Behan [Breandán Ó Beachàin, 1923-1964]

Un peuple partisan, « Borstal Boy », traduit de l'anglais (Irlande) par Roger Giroux

Gallimard

Paris, 1986

bibliothèque insulaire

   
Irlande
île-prison
Un peuple partisan / Brendan Behan ; trad. de l'anglais (Irlande) par Roger Giroux. - Paris : Gallimard, 1986. - 388 p. ; 21 cm. - (Du Monde entier).
ISBN 2-07-020550-9

L'auteur a seize ans quand il est arrêté à Liverpool en possession d'explosifs avec lesquels l'I.R.A. projetait de faire sauter un cuirassé britannique ; il est envoyé dans la maison de correction de Borstal où il passera trois années.

Relatée sans manichéisme, l'expérience conforte l'engagement républicain de Brendan Behan qui, peu après sa libération, sera de nouveau condamné (cf. ci-dessous).

C'est à Borstal également que Brendan Behan prendra goût à la lecture — ressource providentielle pour combattre l'éprouvante monotonie de la détention.

ANTHOLOGIE DE LA POÉSIE IRLANDAISE du XXe SIÈCLE : 1890-1990 : « Né à Dublin, élevé dans la langue gaélique par une famille farouchement républicaine, [Brendan Behan] est arrêté en 1939 pour sa participation aux activités de l'I.R.A. à Liverpool et passe trois ans en prison [...]. Sept mois après sa libération, il est de nouveau condamné à quatorze ans de travaux forcés pour avoir tiré, à Dublin, sur un policier, et sera libéré au bout de quatre ans et demi.

Auteur gaélique, il écrit aussi en anglais ; son œuvre comprend des essais, des nouvelles, des poèmes et plusieurs pièces de théâtre dont la version anglaise lui valut un succès mondial à partir de The Hostage (en gaélique : An giall, 1956 ; trad. française Deux otages, Gallimard, 1961). Auteur révolté, marqué par l'expérience carcérale, Behan dut sa mort prématurée à l'alcoolisme.

Son second texte autobiographique, Confessions of an Irish Rebel, fut publié en 1965 (trad. française par M. de Hauteville : Confessions d'un rebelle irlandais, Gallimard, 1983). Il est l'un des auteurs dramatiques les plus importants de l'après-guerre, non seulement pour le domaine gaélique, mais aussi dans tout le monde anglo-saxon. »

Notices bio-bibliographiques, p. 771

EIREANN :

[…]

Cette histoire débute à Liverpool par l'arrestation de Brendan Behan, pendant la dernière guerre mondiale. Brendan s'apprêtait à commettre des attentats dans le chantier naval de cette ville portuaire. Il attend son passage en commission dans une prison de la ville, la Grande-Bretagne ne reconnaissant pas le statut de prisonnier politique. Il est emprisonné avec des “ droits communs ”, mais très souvent, comme lui, mineurs.

[…]

Littérature d'Irlande, de Bretagne et d'ailleurs …, 2 mars 2009 [en ligne]
COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • « Borstal boy », London : Hutchinson, 1958
  • « Un peuple partisan », Paris : Gallimard, 1960, 1972
« Borstal boy » a été adapté au cinéma par Peter Sheridan, avec Shawn Hatosy, Danny Dyer et Michael York (2000).
  • « Le client du matin » adapté de l'anglais par Jacqueline Sundstrom et Boris Vian, Paris : Gallimard (Le Manteau d'Arlequin), 1959
  • « Deux otages », Paris : Gallimard (Le Manteau d'Arlequin), 1961
  • « Un otage », Paris : L’Avant-Scène (Théâtre, 266), 1962
  • « Mon Dublin » ill. de Paul Hogarth, Paris : Denoël (Dossiers des Lettres nouvelles), 1967
  • « L'escarpeur », Paris : Gallimard, 1968
  • « Encore un verre avant de partir », Paris : Gallimard, 1970
  • « Confessions d'un rebelle irlandais », Paris : Gallimard, 1986

mise-à-jour : 5 septembre 2019
   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX