Gracie Delépine

Portraits de femmes à Kerguelen au siècle dernier

« Terres Australes et Antarctiques Françaises », n° 42-43, janvier-juin 1968

Paris, 1968

bibliothèque insulaire
   
des femmes et des îles
Kerguelen
Portraits de femmes à Kerguelen au siècle dernier / Gracie Delépine. - Terres Australes et Antarctiques Françaises, n° 42-43, janvier-juin 1968, pp. 3-11

Gracie Delépine évoque d'abord Louison, « cette passagère clandestine que Kerguelen eut la faiblesse, en mars 1773, de faire monter sur le Rolland et d'emmener avec son expédition jusqu'en vue de l'île des tempêtes » ; mais l'essentiel de l'article est consacré aux femmes de deux voyageurs américains.

Abby Jane Morrell a parcouru, avec son mari 1 commandant de l'Antarctic, l'Atlantique, le Pacifique, l'océan Indien et les mers Australes. Elle a laissé une relation qu'il est intéressant de mettre en parallèle avec celle laissée par son mari [cf. ci-dessous].

L'aventure de Mrs Morgan, femme d'Ebenezer Morgan capitaine du baleinier Julius Caesar, nous est connue par le journal de Nathaniel William Taylor qui voyageait dans le but de retrouver la santé : « La partie féminine de mes lecteurs, écrit Taylor, […] pourrait m'accuser de manquer d'honnêteté, si je tarde encore à parler de cet élément romanesque sur un bateau baleinier : la présence de la femme du capitaine. […] La femme qui sacrifie ainsi les plaisirs et les conforts de sa maison pour les aventures hasardeuses d'un tel voyage, cette femme ne montre-t-elle pas au monde un exemple de la juste appréciation de son devoir, suivie de l'héroïque détermination de le faire, exemple rarement égalé ou surpassé ? ».

Le plus remarquable, comme le fait observer Gracie Delépine, est qu'il ne s'agissait pas d'exceptions : « Le Julius Caesar, pendant son séjour aux Kerguelen, était ancré dans Port Harbour en même temps que huit autres bateaux de New London. Il y avait là le Peruvian, dont le capitaine William R. Brown avait aussi amené sa femme, sa fille, Miss Mary avec son piano, et son fils Master Johnny avec ses jouets : tous passaient le temps aussi agréablement que chez eux. […] Et il y avait là aussi le Franklin, dont le capitaine Henry S. Williams, de Salem, était également accompagné de sa femme […] ».
       
1.Dans « Les aventures d'Arthur Gordon Pym », Edgar Poe cite la relation du premier voyage aux Kerguelen de Benjamin Morrell, alors commandant du Wasp.
COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • Gracie Delépine, « Les îles australes françaises : Kerguelen, Crozet, Saint-Paul, Amsterdam », Rennes : Ouest-France, 1995
  • Gracie Delépine, « L'amiral de Kerguelen et les mythes de son temps », Paris: L'Harmattan, 1998
  • Gracie Delépine, « Histoires extraordinaires et inconnues dans les mers australes : Kerguelen, Crozet, Amsterdam et Saint-Paul », Rennes : Ouest-France, 2002
  • [Administration des Terres Australes et Antarctiques françaises], « Toponymie des Terres Australes » avec le concours de Gracie Delépine, Paris : Commission territoriale de toponymie, 1973
  • Guillemette Marrier, « La Ridondaine : avec Kerguelen et la belle Louison », Paris : Plon, 1945
  • Abby Jane Morrell, « Narrative of a voyage to the Ethiopic and South Atlantic ocean, Indian ocean, Chinese sea, North and South Pacific ocean, in the years 1829, 1830, 1831 », New York : J. & J. Harper, 1833
  • Benjamin Morrell, « A narrative of four voyages to the South Sea, North and South Pacific ocean, Chinese sea, Ethiopic and Southern Atlantic ocean, Indian and Antarctic ocean, from the year 1822 to 1831 », New York : J. Harper, 1832
  • Nathaniel William Taylor, « Life on a whaler, or Antarctic adventures in the isle of Desolation [1851-1853] » edited by Howard Palmer, New London : The New London county historical society, 1929

mise-à-jour : 15 mai 2017
Abby Jane Morrell à 23 ans, au retour de son voyage
Portraits de femmes à Kerguelen ..., p. 6
   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX