Samuel Butler

The authoress of the Odyssey

Bristol Phoenix press

Exeter, 2004

bibliothèque insulaire
   
des femmes et des îles
Méditerranée

parutions 2004

The authoress of the Odyssey / Samuel Butler ; introduction by Tim Whitmarsh. - Exeter : Bristol Phoenix press, 2004. - XL-275 p. : ill. ; 22 cm. - (Ignibus paperbacks).
ISBN 1-904675-01-8

ROBERT GRAVES : Apollodore rapporte (Épitomé VII. 29) : « Certains ont pris l'Odyssée pour un récit de voyage autour de la Sicile ». Samuel Butler, de son côté, en est arrivé, sans être influencé, à la même conclusion ; il considère le personnage de Nausicaa comme un autoportrait de l'auteur  —  une jeune Sicilienne noble, du district de l'Éryx, qui avait du talent. Dans son livre « La Femme qui fut l'auteur de l'Odyssée », il fait remarquer la connaissance approfondie de la vie domestique à la cour dont témoigne l'auteur, qui contraste avec les connaissances superficielles au sujet de la navigation ou de la vie pastorale et souligne le « point de vue des préoccupations féminines » ; il fait remarquer que seule une femme a pu faire interroger par Odysseus les femmes célèbres du passé avant les hommes, et lui faire dire dans son discours d'adieu aux Phéaciens qu'il espère qu' « ils continueront à être gentils pour leurs femmes et leurs enfants » (Odyssée XII. 44. 5) ; seule une femme a fait qu'Hélène caresse le cheval de bois et taquine les hommes qui se trouvent à l'intérieur. Il est difficile de ne pas être de l'avis de Butler. L'esprit de l'Odyssée tout de légèreté, d'humour et de fraîcheur indique presque à coup sûr que c'est une femme qui en est l'auteur.

« Les Mythes Grecs », Paris : Fayard, 1967 (pp. 562-563)

LAWRENCE DURRELL : […] Marettimo 1 […] l'île où Samuel Butler plaça, si curieusement, l'ancienne Ithaque dans son étrange ouvrage sur la soi-disant composition de l'Odyssée par une femme. J'aime les livres opiniâtres et fous, mais un court séjour en Grèce moderne aurait suffi à Butler pour concevoir quelque doute sur le thème de son livre. Seul un homme, un Grec, pouvait écrire ce poème. A mon avis du moins.

« Le Carrousel sicilien », Paris : Gallimard (Folio, 2846), 1996 (p. 258)
       
1.L'une des îles Egades (Egadi) au large de Trapani, à l'ouest de la Sicile.

NOTE DE L'ÉDITEUR : Samuel Butler (1835-1902), scholar, painter, pioneer photographer, and novelist — including Erewhon and The Way of All Flesh —, was one of the less orthodox of Victorian intellectual provocateurs, who confronted powerful orthodoxies such as the Church, the academic establishment, and scientific Darwinism.

During the last decade of his productive life, his main concern became the « Homeric question ». In his youth, he had been a classical scholar at St John's College, Cambridge ; but The Authoress of the Odyssey (1897) is unlike any work of mainstream Victorian classics. His theory — that the Odyssey was written by a woman and, even more startlingly, by one who configured herself in the epic as the Phaeacian princess, Nausicaa — set him on collision course with all the « authordoxies » of the stuffy, patriarchal establishment of « Oxbridge » scholarship. His exposition hesitates — brilliantly ? or accidentally ? — in the grey area between closely reasoned argument, eccentric tomfoolery and knowing polemicism. The establishment never could determine whether to take it seriously or as an elaborate spoof of their own methodologies. Certainly, Butler himself never let on what his intentions were.

Now, in an age when gender studies and reception theory have a compelling influence on readings of the classical world, it is appropriate to make this book available again. It is a work that continues to challenge, provoke and amuse.

COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • Samuel Butler, « The Authoress of the Odyssey, where and when she wrote, who she was, the use she made of the Iliad, and how the poem grew under her hands », London : Longmans, 1897
  • Samuel Butler, « The Authoress of the Odyssey, where and when she wrote, who she was, the use she made of the Iliad, and how the poem grew under her hands » 2nd ed. corrected, London : Jonathan Cape, 1922
  • Samuel Butler, « L'auteure de l'Odyssée » trad. de l'anglais par Christian Isidore Angelliaume, Viry-Châtillon : À l'Ecluse d'aval, 2009
  • Samuel Butler, « On the Trapanese origin of the Odyssey » [reprinted from The Eagle (dec. 1892) with a preface], Cambridge : Metcalfe, 1893
  • Samuel Butler, « Was the Odyssey written by a woman ? », in Collected essays (vol. 2), New York : AMS press (The Shrewsbury edition of the works of Samuel Butler, vol. 19), 1968
  • Samuel Butler, « Erewhon », Paris : Gallimard (L'Imaginaire, 71), 2005
  • Homer, « The Odyssey » rendered in english prose by Samuel Butler, London : Longmans, 1900 ; Jonathan Cape, 1922
  • Homère, « Odyssée » éd. de Philippe Brunet, trad. de Victor Bérard, Paris : Gallimard (Folio classique, 3235), 2003
  • Robert Graves, « La fille d'Homère », Paris : Stock, 1994
  • Raymond Ruyer, « Homère au féminin : la jeune femme auteur de l'Odyssée », Paris : Copernic (Réalisme fantastique, 2), 1977

mise-à-jour : 13 novembre 2009

   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX