Gillen D'Arcy Wood

L'année sans été : Tambora, 1816 ; le volcan qui a changé le cours de l'histoire

La Découverte

Paris, 2016

bibliothèque insulaire

   

parutions 2016

L'année sans été : Tambora, 1816 ; le volcan qui a changé le cours de l'histoire / Gillen D'Arcy Wood ; trad. de l'anglais par Philippe Pignarre. - Paris : La Découverte, 2016. - 302 p. : ill., cartes ; 24 cm.
ISBN 978-2-7071-9108-3
En avril 1815, sur l'île de Sumbawa — à l'est de Java — l'éruption du volcan Tambora compte parmi les plus importantes de l'histoire : il faudrait remonter à l'éruption de Santorin en 1628 avant J.-C. pour lui trouver un équivalent ; depuis, aucun cataclysme volcanique n'a heureusement atteint une intensité comparable, ni provoqué d'effets aussi désastreux.

Les explosions qui ont accompagné l'éruption du Tambora ont été entendues dans un rayon géographique de plusieurs centaines de kilomètres. Durant la phase paroxystique du phénomène, dix mille personnes sont mortes ; mais le chiffre s'est lourdement accru dans les semaines suivantes pour atteindre approximativement cent mille victimes de l'éruption, puis des tsunami et glissements de terrain, enfin des épidémies et de la famine.

Pourtant ce sinistre bilan n'aurait pas suffi à attirer l'attention de l'Europe qui peinait alors à se remettre des guerres napoléoniennes et dont les dirigeants tardaient à s'accorder sur l'avenir du continent au Congrès de Vienne (septembre 1814 à juin 1815). Mais à partir de 1816 une série de calamités frappent directement l'Europe, l'Asie et l'Amérique du Nord. En dégageant un colossal nuage de poussières volcaniques, l'éruption du Tambora allait modifier durablement (pendant plusieurs années) le climat de régions entières et provoquer une rare succession de désastres : un climat de fin du monde dans une partie de l'Europe, une épidémie de choléra qui rayonne à partir du Bengale, une famine au Yunnan, une autre famine en Irlande, des récoltes désastreuses engendrant une crise économique sans prédédent en Amérique du nord …

Gillen D'Arcy Wood note que poètes, romanciers et peintres ont été sensibles au caractère apocalyptique de ces successifs dérèglements, souvent plus que les responsables politiques — le gouvernement britannique par exemple a fait preuve d'un flegme remarquable lors de la famine irlandaise. Le récit permet de prendre la mesure d'une catastrophe dont l'origine est étroitement circonscrite dans le temps et dans l'espace mais dont les conséquences directes ont affecté durablement et très sévèrement la planète. En conclusion l'auteur dresse un parallèle éloquent entre cet épisode météorologique et les conséquences trop prévisibles du dérèglement climatique d'aujourd'hui, dont les causes sont connues :

« Quelques soient les différences historiques entre 1815 et 2016, l'étude du Tambora nous permet, au moins, de prendre conscience de l'ampleur de la menace qui pèse aujourd'hui sur la civilisation humaine. »Épilogue, p. 271
SOMMAIRE
(résumé)
Introduction. Une météo à la Frankenstein
  • 1. — La Pompéi de l'Est
  • 2. — Le petit âge glaciaire (volcanique)
  • 3. — « Un climat de fin du monde »
  • 4. — Mort bleue au Bengale
  • 5. — Les sept douleurs du Yunnan
  • 6. — Le jardin polaire
  • 7. — Tsunami de glace dans les Alpes
  • 8. — L'autre famine irlandaise
  • 9. — Heures sombres à Monticello
Epilogue. Et in extremis ego
Remerciements
Bibliographie
COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • « Tambora : the eruption that changed the world », Princeton (NJ) : Princeton university press, 2014
volcans insulaires
En l'absence d'une sélection suffisamment développée, la liste qui suit regroupe des références dispersées sur l'ensemble du site.
mise-à-jour : 20 septembre 2016
   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX