Jean-C. Denis

Luc Leroi, plutôt plus tard

Futuropolis

Paris, 2016

bibliothèque insulaire

 
peintres des îles

Gauguin

parutions 2016
Luc Leroi, plutôt plus tard / Jean-C. Denis. - Paris : Futuropolis, 2016. - 67 p. : ill. ; 30 cm.
ISBN 978-2-7548-1134-7
NOTE DE L'ÉDITEUR : Alinéa, la douce amie de Luc Leroi, a décidé de rentrer à Tahiti. Elle a le mal du pays.

Pour combler le vide de sa tristesse, Luc l'emmène au musée d'Orsay voir les toiles tahitiennes de Gauguin, dont il admire l'œuvre.

Alinéa finit par convaincre Luc de l'accompagner à Papeete. Celui-ci est accueilli dans la maison familiale de sa fiancée. Elle habite encore chez ses parents. Il est plus pratique d'avoir un amoureux près de la maison plutôt qu'à l'autre bout du monde …

Cependant Luc doit rentrer à Paris.

   
Dans une rue déserte, il est abordé par un homme étrange, coiffé d'un chapeau melon. Le prenant sans doute pour un autre homme, il le conduit, « pour la soirée du lundi », chez Paul Gauguin …
— (…) il lui a donné un titre !…
… « Mari ra i muri mai ».
— Qu'est-ce que ça veut dire ?
— Quelque chose comme « Plutôt plus tard ».

p. 8

Luc Leroi et son amie tahitienne se rendent au Musée d'Orsay pour oublier le froid d'un hiver à Paris en regardant les toiles tahitiennes de Gauguin. On les retrouve peu après à Tahiti où ils visitent le Musée Gauguin et regrettent de n'y découvrir que des copies. Trop vite de retour à Paris, Luc subit les effets du décalage horaire ; il perd le nord et le fil du temps, croise le chemin de Paco Durrio qui lui fait rencontrer Gauguin revenu de son premier séjour tahitien, qui rêve d'y retourner et qui l'invite à le suivre : « accompagnez-moi dans mon ultime voyage pour Tahiti ». Mais c'est Alinéa qui le rejoint à Paris où ils se proposent d'accompagner Gauguin dans une visite du Musée d'Orsay afin qu'il découvre le sort de ses œuvres …
Illustrations

ci-dessus, p. 6
ci-contre, p. 13
COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
Bandes dessinées insulaires
En l'absence d'une sélection suffisamment développée, la liste qui suit regroupe des références dispersées sur l'ensemble du site.
  • Bernard Berger, « La marche des crabes mous dans le désert », Nouméa : La Brousse en folie, 1990
  • Bernard Berger, « Langages », Nouméa : La Brousse en folie, 1998
  • Yves Budin, « Visions of Basquiat », Bruxelles : Les Carnets du dessert de lune, 2018
  • Guido Crepax, « Les voyages de Bianca » d'après les voyages de Gulliver de J. Swift, Grenoble : Glénat, 1983
  • Christophe Lemoine et Jean-Marie Woehrel, « L'île au trésor » d'après le roman de Stevenson, Paris : Le Monde, Grenoble : Glénat, 2017
  • Mizuki Shigeru, « Opération mort », Paris : Cornélius, 2008
  • Anthony Pastor, « La vallée du diable », Paris : Casterman, 2017
  • René Pétillon, « L'enquête corse », Paris : Albin Michel, 2000
  • René Pétillon, « Palmer en Bretagne », Paris Dargaud, 2013
  • Stéphane Piatzszek et Jean-Denis Pendanx, « Tsunami », Paris : Futuropolis, 2013
  • Hugo Pratt, « Capitaine Cormorant », Grenoble : Jacques Glénat, 1980
  • Troub's, « Le paradis … en quelque sorte (90 jours à Bornéo) », Paris : Futuropolis, 2008
  • Patrick Weber et Nicoby, « Sang de Sein », Grenoble : Vents d'Ouest, 2018

mise-à-jour : 22 mai 2018
   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX