vers les
îles
ouessant 2001
3
ème prix du livre insulaire
 :
Ananda Devi, présidente du jury
MISE-À-JOUR : 11 SEPTEMBRE 2018

Ananda Devi
« Virginia Woolf me libère de la peur »
Le Temps, 8 septembre 2018
Ananda Devi : Chiens noirs, ill. de Jean-Marc Lacaze
   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX


L'œuvre d'Ananda Devi, originaire de l'île Maurice, est nourrie à la confluence de deux grandes cultures : l'Inde et l'Europe — les voix du Mahabharata et du Ramayana, les textes du légendaire occidental transcrits par Grimm ou Perrault. Là réside peut-être l'une des clefs du miracle littéraire mauricien ; le choc du divers est naturellement intériorisé ; l'imaginaire ignore les frontières, les langues s'enrichissent les unes les autres de leurs singularités, l'oralité et l'écriture se fécondent mutuellement.
ÉLÉMENTS BIBLIOGRAPHIQUES
  • « Solstices », Port-Louis (Maurice) : Ed. Patrick Mackay, 1977 ; Vacoas (Maurice) : Éd. Le Printemps, 1997
  • « Le poids des êtres », Rose Hill (Maurice) : Éd. de l'Océan Indien, 1987
  • « Rue la Poudrière », Abidjan, Paris : Nlles Éditions Africaines, 1989 ; Vacoas (Maurice) : Éd. Le Printemps, 1997
  • « La fin des pierres et des âges », Rose Hill (Maurice) : Éd. de l'Océan Indien, 1992
  • « Le voile de Draupadi », Paris : L'Harmattan, 1993
  • « L'Arbre-fouet », Paris : L'Harmattan, 1997
  • « Moi, l'interdite », Paris : Dapper, 2000
  • « Pagli », Paris : Gallimard (Continent noir), 2001
  • « Les chemins du long désir », Saint Denis (La Réunion) : Grand Océan, 2001
  • « Soupir », Paris : Gallimard (Continent noir), 2002
  • « La vie de Joséphin le fou », Paris : Gallimard (Continent noir), 2003
  • « Le long désir », Paris : Gallimard (Continent noir), 2003
  • « La balançoire » nouvelles recueillies par Ananda Devi, Yaoundé : Tropiques, 2006
  • « Eve de ses décombres », Paris (Collection blanche), 2006 — Prix des cinq continents de la francophonie (2006) ; Prix RFO du livre (2006), « Eve out of her ruins » translated by Jeffrey Zuckerman, foreword by J.M.G. Le Clézio, Dallas : Deep Vellum publishing, 2016
  • « Indian tango », Paris : Gallimard (Collection blanche), 2007 ; Gallimard (Folio, 4854), 2009
  • « Le sari vert », Paris : Gallimard, 2009 ; Gallimard (Folio, 5191), 2011 — Prix Louis Guilloux (2010)
  • « Les hommes qui me parlent », Paris : Gallimard, 2011
  • « Quand la nuit consent à me parler », Paris : Bruno Doucey (Embrasures), 2011
  • « Les jours vivants », Paris : Gallimard, 2013
  • « L'ambassadeur triste », Paris : Gallimard, 2015
  • « Ceux du large », Paris : Bruno Doucey (L'Autre langue), 2017
  • « Chiens noirs » ill. de Jean-Marc Lacaze, Le Tampon, Antananarivo : Dodo vole, 2017
  • « L'illusion poétique », Paris : Paulsen, 2017
  • « Manger l'autre », Paris : Grasset, 2018
  • « Trois notes », in Jean-Luc Raharimanana (éd.), Identités, langues et imaginaires dans l'océan Indien, Interculturel Francophonies, n° 4, nov.-déc. 2003 (pp. 81-84)
  • « État de rage », in Nul n'est une île : Solidarité Haïti collectif sous la dir. de Rodney Saint-Éloi et Stanley Péan, Montréal : Mémoire d'encrier, 2004 (pp. 55-61)
  • « Le Val du retour », in Terra Kerguelensis Incognita collectif illustré par Catherine Bayle, Matoury (Guyane) : Ibis rouge, 2005 (pp. 33-39)
  • « Salma », in La littérature mauricienne de langue française, dossier préparé par Kumari R. Issur, Francofonia (Florence), n° 48, printemps 2005
  • « Une nuit au Djoué », in La balançoire nouvelles recueillies par Ananda Devi, Yaoundé : Tropiques, 2006
  • « Bleu glace », in Nouvelles de l'île Maurice présentées par Pierre Astier, Paris : Magellan & Cie (Miniatures), 2007
  • Danielle Chavy Cooper, « Ananda Devi : Le poids des être et La fin des pierres et des âges » (notes de lecture), Notre Librairie, n° 114, juillet-septembre 1993, Littérature mauricienne (pp. 202-204)
  • Patrick Sultan, « Ruptures et héritages », entretien avec Ananda Devi recueilli en décembre 2001 (Université de Lille III)
  • Véronique Bragard, « Eaux obscures du souvenir : femme et mémoire dans l'œuvre d'Ananda Devi », Thamyris, n° 8, 2002 (pp. 187-200)
  • Odile Cazenave, « Par-delà une écriture de la douleur et de la violence : Michèle Rakotoson et Ananda Devi », in Jean-Luc Raharimanana (éd.), Identités, langues et imaginaires dans l'océan Indien, Interculturel Francophonies, n° 4, nov.-déc. 2003 (pp. 51-62)
  • Serge Meitinger, « Le vol librement choisi de l'oiseau ... à propos des nouvelles d'Ananda Devi  », Littérature critique francophone de l'Afrique subsaharienne et de l'océan Indien (CRITAOI), mars 2004
  • Serge Meitinger, « Les fantastiques dans les nouvelles d'Ananda Devi », Iris / Les Cahiers du Gerf, n° 26, Le fantastique francophone, Université de Grenoble III, hiver 2003-2004 (pp. 17-28)
  • Kumari Issur, « Psychopathologies dans l'œuvre d'Ananda Devi » in Corinne Duboin (éd.), Les représentations de la déviance, Paris : L'Harmattan, 2005 (pp. 203-208)
  • Alessandro Corio, « Entretien avec Ananda Devi », in La littérature mauricienne de langue française dossier préparé par Kumari R. Issur, Francofonia (Florence), n° 48, printemps 2005
le blog d'Ananda Devi