Alain Bergala

Monika de Ingmar Bergman

Y
ellow now - Côté films, 1

Crisnée (Belgique), 2005
bibliothèque insulaire
   
des femmes et des îles

parutions 2005

Monika de Ingmar Bergman : du rapport créateur-créature au cinéma / Alain Bergala. - Crisnée (Belgique) : Yellow now, 2005. - 108 p. : ill. ; 17 cm. - (Côté films, 1).
ISBN 2-87340-196-6
L'histoire du cinéma moderne est un archipel. Elle pourrait se raconter en sautant d'île en île, et rien d'essentiel n'y manquerait.

Un film insulaire, p. 15

NOTE DE L'ÉDITEUR
: Harry et Monika sont deux jeunes gens ordinaires de Stockholm en 1952. Brimés dans leur travail, étouffant dans leurs familles, ils quittent tout pour l'utopie d'un été de liberté sur une île 1. Mais leur moment édénique va être de courte durée.
Rencontre amoureuse et séparation : un film comme les autres ? Non, car ici doublé par un autre où les protagonistes ne sont plus deux mais quatre : Monika, Harry, Bergman et le spectateur. Pour la première fois le rapport créateur-créature-spectateur l'emporte sur la fiction et en devient le véritable enjeu. Bergman ne filme pas seulement le scénario, mais aussi et surtout le roman du tournage. L'histoire du cinéma va en être changée.
       
1.Le film a été tourné à Ornö, dans l'archipel de Stockholm.
EXTRAITS
L'île est une bonne métaphore générale de ce monde à part que constitue la micro-société d'un tournage. Quand elle devient de surcroît le site réel où se tourne le film, le sentiment d'autarcie et d'impunité imaginaire de la vie dans ce petit monde est comme corroboré par la réalité du lieu. Bergman en était tout à fait conscient pendant qu'il vivait sa flambée amoureuse avec Harriet Andersson : ni lui, marié, ni elle, engagée avec un autre homme, n'auraient cédé à cette pulsion réciproque s'ils n'avaient eu le sentiment, très vif, que ce tournage insulaire leur offrait une parenthèse dans leur vie normale. Ce n'est pas autre chose que raconte le film : un couple qui vit un moment de grâce amoureuse loin du social, mais qui sent sourdement que l'été prendra fin et que l'utopie à laquelle ils ont voulu croire avec la foi du charbonnier va se fracasser contre le mur de la réalité au retour à la ville.

Un film insulaire, pp. 16-18
[Le] paysage insulaire qui coïncide avec son « paysage mental » est pour Bergman le site privilégié du tomber-amoureux. Le scénario de la flambée amoureuse avec Harriet Andersson lors du tournage de Monika se répètera avec Liv Ullmann pendant celui de Comme dans un miroir, où le coup de foudre […] pour l'île de Farö a été à double détente : pour un lieu et pour une femme. C'est presque un cliché de relever que la vie insulaire, comme parenthèse dans le temps voué au social, est naturellement propice à la naissance de l'état amoureux. L'île est le paysage terrestre le plus proche de l'imaginaire du jardin d'Eden, le site idéal des premiers moments de la rencontre amoureuse où chacun n'a plus besoin, provisoirement, que de la présence comblante de l'autre.

Un film insulaire, pp. 22-26
COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • Ingmar Bergman, « Laterna magica », Paris : Gallimard, 1987 ; Gallimard (Folio, 2238), 1991
  • Ingmar Bergman, « Images », Paris : Gallimard, 1992
  • Ingmar Bergman, « Cris et chuchotement [suivi de] Persona [et de] Le lien », Paris : Gallimard (Folio, 2620), 1994
  • Ingmar Bergman, « Monika », Paris : L'Avant-scène Cinéma (567, décembre 2007), 2007
  • Per Anders Fogelström, « Sommaren med Monika », Stockholm : Bonnier, 1951
  • Jean-Luc Godard, « Les années Cahiers, 1950 à 1959 », Paris : Flammarion (Champs arts, 740), 2007
Le visage comme une île (Ingmar Bergman, I) : « Un été avec Monika » (1953), Nouvelles du front, 12 janvier 2017 [en ligne]
 LE CINÉMA SUR LE SITE DES LITTÉRATURES INSULAIRES
En l'absence d'une sélection suffisamment développée, la liste qui suit regroupe quelques unes des références dispersées sur l'ensemble du site.
  • Anne Akrich, « Il faut se méfier des hommes nus », Paris : Julliard, 2017
  • Martin Barnier et Pierre Beylot, « Analyse d'une œuvre : Conte d'été, Eric Rohmer, 1996 », Paris : Librairie Vrin (Philosophie et cinéma), 2011
  • Ingmar Bergman, « Monika », Paris : L'Avant-scène Cinéma (567, décembre 2007), 2007
  • Ingmar Bergman, « Cris et chuchotement [suivi de] Persona [et de] Le lien », Paris : Gallimard (Folio, 2620), 1994
  • Pierre Butin, Gilles Janin et Vincent Guigueno, « Un film entouré d'eau : histoire et mémoire de L'or des mers de Jean Epstein à Hoedic (1932-2005) », in Pierre Frustier (dir.), Les identités insulaires face au tourisme, La Roche-sur-Yon : Siloé, 2007
  • Jean Epstein, « L'or des mers », Baye : La Digitale, 1995
  • Jean-Luc Godard, « Les années Cahiers, 1950 à 1959 », Paris : Flammarion (Champs arts, 740), 2007
  • Vincent Guigueno, « Jean Epstein, cinéaste des îles : Ouessant, Sein, Hoëdic, Belle-Ile », Paris : Jean-Michel Place, 2003
  • Bernard Judge, « Waltzing with Brando : planning a paradise in Tahiti », Novato (California) : Oro editions, 2011
  • Andrea de Lauris et Pat Mullen, « Man of Aran (le film) » in Dominique Beugras (éd.), Les îles d'Aran, le voyage vers l'ouest, Paris : La Bibliothèque (L'Écrivain voyageur), 2000
  • Isabelle Le Corff, « Le cinéma breizh-îlien : îles bretonnes et cinéma » illustrations de Nono, Morlaix : Skol Vreizh, 2016
  • Patrick Louguet, « Le voyage vagabond au cœur de l’œuvre cinématographique de Jacques Rozier (Les Naufragés de l’île de la tortue, Maine Océan  et Adieu Philippine) », in Francis Marcoin (éd.), Encore Robinson, Arras : Université d'Artois, Centre Robinson, 2017
  • Marc-Emmanuel Louvat, « Petite histoire du cinéma en Polynésie française, Cinematamua », Paris : L'Harmattan, 2016
  • Delos W. Lovelace, « King Kong » d'après une histoire de Edgar Wallace et Merian C. Cooper, Paris : Librio (Librio, 746), 2005
  • Pat Mullen, « Man of Aran », Cambridge (Mass.) : The M.I.T. press, 1970
  • Marie-France Pisier, « Le bal du gouverneur », Paris : Librairie générale française (Le Livre de poche, 6096), 1985
  • Pierre Sorlin, « L'Avventura (Michelangelo Antonioni, 1960) », Lyon : Aléas (Le Vif du sujet, 2), 2010
  • Liv Ullmann, « Devenir », Paris : Stock, 1977
site du Bergman Center sur l'île de Fårö (Suède)

mise-à-jour : 17 août 2018

   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX